Pampelune, capitale de l’édition indépendante

0
992

Du 23 au 26 novembre 2021, Pampelune sera le siège de l’édition indépendante où se déroulent les 4e Assises internationales des éditeurs indépendants. Des centaines d’éditeurs, libraires, chercheurs, distributeurs, agents et autres professionnels du monde de l’édition prennent part à cette grande réunion sur le devenir de la bibliodiversité.

Portées par l’Alliance internationale des éditeurs indépendants (AIEI) et l’Association des éditeurs de Navarre (EDITARGI), sous le haut patronage de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), le Centre régional pour la promotion du livre en Amérique latine et dans les Caraïbes (CERLALC), le gouvernement de Navarre, ces assises ont pour ambition de réunir des acteurs et actrices de tous les continents pour discuter de l’avenir du livre et de l’édition. Pampelune, la capitale de la communauté autonome de Navarre, dans le nord de l’Espagne, accueille ces professionnels pour aussi et surtout re-penser les stratégies inclusives pour faire entendre la voix de tous les passionnés du livre que l’industrialisation accélérée du livre a tendance à mettre de côté.

La cérémonie inaugurale a lieu le lundi 22 novembre dans le hall du Parlement de Navarre ponctuée du discours de la ministre espagnole de la Culture, Madame Rebecca Esnaola, le président de l’Association des éditeurs de Navarre (EDITARGI) Aritz Otazu, la présidente de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants (AIEI), le président du Parlement de Navarre, le député Unai Hualde et des éditeurs de nombreux venus de nombreux pays en présence des journalistes, de professionnels du livre et d’officiels de la communauté de Navarre. Re-penser la bibliodiversité, établir des réseaux de relations, d’échanges pour une libre circulation du livre par le biais des traductions, des achats et des cessions de droits sont entre autres le fil conducteur des propos tenus en la circonstance par l’un et l’autre de ces officiels très préoccupés par l’avenir du livre.

Conçues autour du thème « Célébrer et Repenser (la bibliodiversité) en 2021 », ces assises représentent un moment fort pour les acteurs du livre dans la mesure où « elles permettent d’établir collectivement un portrait de l’édition indépendante à l’échelle mondiale », lit-on dans le document de présentation. Des groupes de travail et des ateliers thématiques mis en place depuis les dernières assises tenues en 2014 portant sur 1) les politiques publiques du livre, 2) la liberté d’éditer, 3) le numérique, 4) l’édition en langues locales/nationales, 5) les partenariats éditoriaux solidaires et 6) les impacts des pratiques de dons de livres permettront de (mieux) alimenter le débat et de produire un document portant sur l’orientation et le plan d’action pour les 3 prochaines années de gouvernance au sein de l’Alliance.

Lieu de rencontres, d’échanges et de partages, ce sera le moment pour participants d’établir un dialogue franc sur les enjeux et le rôle du livre comme véhicule de la culture et objet de socialisation et d’émancipation. Moment opportun sur le devenir du livre et de l’édition indépendante, ces assises doivent fournir un cadre de réflexion et de décision pour offrir aux éditeurs de nouvelles perspectives sur l’édition et les manières de publier autrement.

Créée en 2002, l’Alliance internationale des éditeurs indépendants (AIEI) est une structure professionnelle rassemblant près de 800 maisons d’édition de plus de 55 pays à travers le monde. Un stand collectif sera mis à la disposition des éditeurs membres de l’Alliance dans le cadre du Salon du livre de Navarre qui se tient du 25 au 28 novembre en parallèle aux assises.

Dieulermesson Petit Frère

LAISSEZ UN COMMENTAIRE