Au moins 119 cas de kidnapping recensés durant la première moitié du mois octobre, selon le CARDH

Le Centre d’analyse et de recherche en droits humains (CARDH) a publié le 19 octobre 2021, son 6e bulletin faisant état de 119 cas de kidnapping connus durant la mi-octobre. Selon l’organisme de droits humains, ces derniers chiffres montrent que les actes d’enlèvements en Haïti sont en croissance en comparaison au bilan du mois de septembre.

Soixante et un kidnappings individuels ont eu lieu du premier au  15 octobre 2021, a relevé le CARDH. Ont également eu lieu des kidnappings collectifs dans la commune de Croix-des-Bouquets, dont celui perpétré par le gang nommé 400 wawozo sur seize Américains, d’un (1) Canadien et, au moins, d’un Haïtien qui conduisait le véhicule dans lequel ces personnes ont été enlevées. Du côté de Martissant, dix kidnappings collectifs ont eu lieu en deux jours à Martissant, à raison de quatre occupants minimum par voiture. « Le kidnapping collectif est pris en compte à 10 % en moyenne, sinon le total devrait être révisé à la hausse », précise la cellule d’observation de la criminalité au sein du CARDH.  

En effet, la montée de l’insécurité a conduit la population, à l’initiative des syndicalistes du secteur des transports en commun, à entrer en grève, pour exiger que les autorités concernées mettent un terme au développement de l’insécurité qui a un impact notamment sur l’approvisionnement en produits pétroliers. Martissant, pour beaucoup, est devenu une zone de combat infranchissable. 2 chauffeurs transporteurs de carburant ont été enlevés dans cette zone samedi dernier.

Un jour après le débrayage lancé par les syndicats du transport public contre l’insécurité, des bandits armés ont enlevé ce mercredi vers 2 heures du matin, à Bon Repos, un enfant de neuf ans, a informé son oncle, Obince Paulin. Des bandits armés sont entrés par effraction dans la maison où était le bébé pour commettre leur forfait. Plusieurs autres maisons. Toujours à Bon repos, au niveau du marché appelé Se radòt, on connu le même sort, selon les témoignages. Le 19 octobre, dans la commune de Gressier, 3 morts ont été retrouvés ligotés avec des impacts de balles au niveau de la tête, selon les riverains. 

Entre temps, sur son compte Twitter la Police nationale d’Haïti a informé avoir procédé à l’arrestation de six individus dans le quartier de Rosemberg, à Bon repos pour leur implication présumée dans des cas d’enlèvement et d’autres infractions. Il s’agit de Djeffny Laguerre, Fredelin Jean-Baptiste, Clarens Moreau, Jean Yves Destiné, Bellevue Jean Renel,  et Peter Cangé. Ils ont été dénoncés par la population qui les accuse d’appartenir à un gang, dirigé par Patrick ainsi connu, qui opère dans la zone. 

Alors que la situation délétère liée à l’insécurité persiste, les cas de kidnapping continuent d’augmenter. 782 rapts du 1er janvier au 16 octobre 2021, contre 796 en 2020, ont été recensés par le CARDH qui a également compté au moins 53 enlèvements de ressortissants étrangers venant de quatre pays.

Geneviève Rose Murdith Joseph

LAISSEZ UN COMMENTAIRE