Le Mspp a commémoré la Journée mondiale du sida

À l'occasion de la commémoration de la Journée mondiale de la lutte contre le sida ce mercredi 1er décembre 2021, le ministère de la Santé publique et de la Population, à travers son Programme national de lutte contre le sida (MSPP/PNLS), a organisé une cérémonie pour marquer la journée. Le chef du gouvernement a pris part à cette activité également le chargé d'affaires de l'Ambassade américaine en Haïti. Le thème retenu cette année par Onusida est : « Mettre fin au SIDA et mettre fin aux pandémies ».



  Déjà quatre décennies depuis les premières infections au sida dans le monde, l'humanité a fait des avancées considérables dans les recherches visant à diminuer la souffrance physique des personnes vivant avec le VIH, au point qu'aujourd'hui un diagnostic de séropositivité n'est plus une condamnation à mort. L'objectif, fixé par les dirigeants dans le monde, est d'éradiquer cette pandémie d'ici 2030. Et, Haïti emboîte le pas.

  Dans son discours de circonstance le titulaire du ministère de la Santé publique et de la Population, Alex Larsen, a mis l'accent sur la nécessité d'appliquer le thème de cette année en Haïti afin de limiter considérablement les inégalités sociales, et de permettre à tout le monde d'avoir accès à des soins de santé de qualité. Il estime que la pandémie de coronavirus a compliqué la situation des personnes atteintes du virus du sida. Le ministre souligne qu'un plus fort de pourcentage de contamination est  constaté dans les pays pauvres, M. Lasern considère de ce fait qu'il est plus que nécessaire pour le pays de se mettre sur la voie du développement. Enfin, il demande à la population d'adopter un comportement sexuel responsable pour enrayer la propagation du virus.

  Le chargé d'affaires de l'Ambassade américaine en Haïti, Kenneth Merten, a profité de l'occasion pour réaffirmer la volonté du gouvernement américain d'aider le pays à lutter contre le sida. Il a également mis l'emphase sur le support donné par les États-Unis au monde dans du cadre dans le cadre de cette lutte. En tant que représentant du principal donateur du Fonds mondial de lutte contre le sida, le chargé d'affaire précise que son pays a, pendant près de deux décennies, investit plus de 85 milliards de dollars dans la lutte contre le sida et d'autres maladies. Pendant que le monde est préoccupé par le coronavirus, M. Merten appelle les gens à ne pas oublier la pandémie du VIH.Le chef du gouvernement, Ariel Henry, de son côté, estime qu'il est nécessaire de travailler en vue d'améliorer les conditions des gens vivant dans la précarité. Il informe au passage que des ressources adéquates seront mises à la disposition du ministère de la Santé publique et de la Population et qu'une gestion saine sera faite des maigres ressources de l'État. S'adressant aux personnes infectées, le Premier ministre leur demande de s'entraider pour limiter la propagation du virus du sida. L’occupant de la Primature appelle la population à rester vigilante face au coronavirus. Il promet de mettre tout en œuvre à travers son gouvernement pour trouver les doses de vaccins nécessaires à combattre la propagation du coronavirus.

  Cette cérémonie était aussi l'occasion pour les responsables d'honorer certaines institutions et associations qui évoluent dans plusieurs régions du pays, pour leurs efforts et assistances donnés aux personnes infectées et affectées par le virus du sida.

 

Esdra Jeudy

LAISSEZ UN COMMENTAIRE