Le Village d'enfants SOS célèbre la Journée nationale de l'Enfant

0
363

En Haïti, le deuxième dimanche du mois de juin est consacré à la célébration de la journée nationale de l’enfant. Cette année, en prélude à la célébration de cette date, le Village d'enfants SOS (V-E SOS) à Cap-Haïtien a organisé, le vendredi 7 juin 2024, un ensemble d'activités avec la participation des enfants venus de plusieurs établissements scolaires, notamment ceux faisant partie de divers programmes de formation au Village.

Déclamation de poésies, interprétations de chants, danses traditionnelles, sketchs, causeries avec les enfants sont, entre autres, des activités qui ont été organisées sur le site du village SOS d'enfants sous le thème « Nouri lespri Ti Moun Yo, pou Konstwi Yon Sosyete Soude » en présence notamment du représentant de la Brigade de Protection de l'Enfance (BPM), l’inspecteur Pierre-Louis Jacques, de la directrice territoriale du SOS-VE, madame Roselande Jean Raymond, et du directeur du Foyer d'accueil, M. Emanès Cénaré.

« Chaque année, le village d'enfants SOS consacre cette journée à la valorisation des enfants, pour rappeler l'importance des enfants dans la société, leur rôle dans la construction d'une nouvelle génération d'hommes et de femmes. En effet, l'enfant doit avoir une protection spéciale au sein de la famille et de la société », a déclaré madame Roselande Jean Raymond, directrice territoriale du SOS-VE, lors de son discours de circonstance.

« La protection des enfants est le pilier central du VE-SOS. Chacune de nos actions va dans le sens de la protection des enfants, pour les aider à grandir, garantir leur protection et leur développement dans un environnement protecteur, leur permettant de faire face aux défis quotidiens et de construire un avenir stable », a poursuivi madame Jean Raymond, en rappelant le bien-fondé du thème choisi pour cette année.

À l’occasion de la journée nationale de l’enfant, SOS-VE attire l’attention des autorités étatiques sur la situation générale des enfants à travers tout le pays, qui est contraire aux prescrits de la convention internationale relative aux droits de l’enfant.

Le responsable de la Brigade de la Protection des Mineurs (BPM), l’inspecteur Pierre-Louis Jacques, a exhorté les enfants à prendre leurs études au sérieux afin de devenir des citoyens utiles à la société, dans un contexte où les valeurs sociales tendent à disparaître.

Dans la même veine, l'inspecteur Jacques invite les parents à accorder beaucoup plus d'attention aux enfants, pour éviter qu'ils ne tombent entre les mains de personnes de mauvaise foi. « Nous avons recensé beaucoup de cas de viols d'enfants. Ils sont souvent victimes la nuit, dans les rues », a-t-il déclaré.

« L’intérêt supérieur des enfants, voilà ce qui doit primer dans la pensée de tout un chacun, mais en particulier de l’État, qui est le principal garant de la protection de l’enfant en Haïti, au regard de la Constitution haïtienne et de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant », a fait savoir Phara Augustin, l'élève qui a pris la parole au nom des enfants.

Le Village d'enfants SOS réitère son engagement à travailler pour le bien-être des enfants dans le monde en général, et en Haïti en particulier, croyant que les enfants constituent l'avenir d’un monde meilleur. « Les enfants méritent d'être nourris avec de bonnes choses pour construire une société solide », ont indiqué les dirigeants du Village d'enfants SOS de Cap-Haïtien.

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

0 COMMENTAIRES