Importante saisie d'armes au port du Cap-Haïtien

0
1488

La Police nationale d'Haïti (PNH) et l'Administration des douanes ont annoncé une saisie majeure au port du Cap-Haïtien, ce vendredi 5 avril 2024. L'opération, menée de concert, a permis la confiscation de 12 fusils d'assaut, 14 pistolets et un millier de cartouches, selon un bilan partiel communiqué.

C'est une saisie importante, cependant, loin de colmater la situation. En effet, des gangs armés pullulent dans le pays et dictent leurs lois ; la région métropolitaine de Port-au-Prince est presque totalement sous le contrôle des malfrats.

Des milliers de personnes fuient la capitale. Selon les données recueillies par des organismes internationaux en un mois, plus de cinquante-trois mille personnes ont fui vers des villes de province, sans parler des centaines de milliers d'autres qui sont obligées de se réfugier chez des proches pour échapper à la fureur des gangs.

La tension permanente instaurée par ces malfrats regroupés dans la coalition de criminels appelée « Viv ansanm » a entraîné la paralysie de quasiment toutes les activités, notamment les vols commerciaux. Des institutions étatiques telles que les douanes et autres sont au point mort, ce qui a contraint les trafiquants d'armes à passer par d'autres ports fonctionnels dans les villes de province.

Les forces de l'ordre, qui sont déjà engagées dans une lutte acharnée pour éviter que la capitale ne tombe totalement sous le contrôle de ces bandes armées, sont appelées à redoubler de vigilance pour contrôler les portes d'entrée du pays et empêcher les gangs de s'approvisionner en armes et munitions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

0 COMMENTAIRES