RTPacific Contact Avis
 
27.23° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Le Volleyball haïtien pleure le départ de Jacques Joachim

Le Volleyball haïtien pleure le départ de Jacques Joachim



Le volleyball haïtien est en deuil suite à la mort du fondateur de la Fédération haïtienne de volleyball, Jacques Joachim. Il est décédé dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2021. La FHVB et tous ceux qui aiment cette discipline s’en souviennent encore longtemps de celui qui a jeté la base de la FHVB en 1965.

L’ingénieur-colonel Jacques Joachim n’est plus. Celui qui est considéré comme le père du volleyball haïtien est mort à l’âge de 92 ans. Né à Ouanaminthe le 27 avril 1929, M. Joachim a dirigé la Fédération haïtienne de volleyball durant trois décennies, soit de 1965 à 1999. Il a mis le volleyball au premier plan du sport haïtien et a vu passer plusieurs générations de volleyeurs.

Il n’a pas seulement servi cette discipline au niveau local, puisque M. Joachim a apporté sa contribution dans l’expansion du volleyball au niveau régional notamment au sein de la Norceca où il a été vice-président et membre fondateur. Pour le service rendu au volleyball, Jacques Joachim a été intronisé au temple de la renommée du volleyball (Hall of Fame) en 2017, lors dune cérémonie organisée à Holyoke, Massachusetts, aux États-Unis.

La FHVB s’agenouille devant la dépouille du défunt

La Fédération haïtienne de volleyball a exprimé, à travers une note, son profond regret suite au départ de Jacques Joachim. La FHVB a retracé le parcours d’un homme généreux, travailleur, qui a mis son sens et sa science au service d’une discipline qu’il a admirée dès son plus jeune âge. D’ailleurs, une cérémonie lui a été organisée, le 12 décembre 2020, au cours de laquelle des volleyeurs de plusieurs générations lui ont rendu un vibrant hommage.

L’ingénieur Joachim n’est plus, mais ses œuvres serviront pour toujours le volleyball et le sport de manière général. L’ancien président du Comité olympique haïtien (COH) aura laissé l’image d’un homme de caractère humble doté d’un sens de responsabilité inégalable et d’un calme extraordinaire.

Kenson Désir




Articles connexes


Afficher plus [2748]