RTPacific Contact Avis
 
28.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Bas-de-Delmas, quartier en proie à la violence des gangs, vit sous d’autres rythmes

Bas-de-Delmas, quartier en proie à la violence des gangs, vit sous d’autres rythmes



Grâce à des actions communautaires d’envergure entreprises par le truchement de Combite pour la Paix et le Développement (CPD), le bas de Delmas tend à changer de phase avec la violence sempiternelle orchestrée par les gangs armés. Voyage au cœur d'un quartier difficile pris par les coups de feu croisés de gangs armés défiant l'État, un brin d'espoir luit. La culture fait son intrusion au bas de Delmas.

Sous le soleil de plomb d'un samedi jour quasiment connu pour peu d'activités, des jeunes écoliers massés à la place publique de Delmas 5 lisent. Une bibliothèque mobile s'y est installée, des textes d'auteurs haïtiens pour la plupart distribués, chacun de ces écoliers âgés de 10 à 14 ans s'attable pour prendre goût à la lecture.

"Durant trois (3) samedis en trois (3) séances, j'ai appris beaucoup", déclare ce petit garçon tenant en mains "la famille des pitites cailles" de Justin Lhérisson.

Ces écoliers sont entourés d'encadreurs et d'animateurs tous les samedis dans le décor inchangé de la place publique de Delmas 5 pour cet exercice d'initiation à la lecture, a-t-on constaté.

Non loin au Centre Sportif Dadadou de Delmas 3, d'autres jeunes écoliers reçoivent les rudiments de la poésie et du slam. Un animateur ayant des connaissances et des expériences dans le domaine de l'écriture et du slam et un travailleur social chargé de l'appui psychosocial conduisent les écoliers du club tous friands de poésie et du slam.


Ils seront au total une centaine de jeunes écoliers de ce quartier défavorisé en proie aux violences qui bénéficieront pendant plusieurs mois de ce projet d'actions d'éducation à la citoyenneté active et au renforcement éducatif au profit des jeunes défavorisés de Bas de Delmas.

Ateliers de poésie et d'écriture, concours de production de texte, bibliothèque mobile, club de lecture, causeries et ateliers de formation sur les thématiques de droits humains, citoyenneté active, socialisation sont autant de composantes du projet réalisé par du Combite pour la Paix et le Développement (CPD) financé par USAID et PADF.

Godson Lubrun




Articles connexes


Afficher plus [4331]