RTPacific Contact Avis
 
26.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

La fête des Pères

La fête des Pères



Bien qu’elle ne soit pas célébrée avec la même ampleur que la fête des Mères, la fête des Pères est l’une des grandes fêtes universelles dans le monde contemporain. On la retrouve en effet dans la plupart des pays, de la Russie à l’Australie en passant par les États-Unis et le Japon.

Évolution du concept de fête des Pères

La fête des Pères est à son origine, au Moyen âge, une fête qui était célébrée dans les pays catholiques, au jour de la Saint-Joseph, le 19 mars, date qui est conservée dans plusieurs pays issus de la chrétienté.

Les États-Unis sont le premier pays à en avoir fait une fête purement laïque en 1912 en guise de réplique à la fête des Mères qui était instituée officiellement dans la République étoilée depuis 1908. C’est une femme du nom de Sonora Smart Dodd qui a eu cette idée en écoutant un sermon le jour de la fête des Mères en 1909. Elle avait été élevée ainsi que ses cinq frères et sœurs par son père, Henry Jackson Smart, suite à la disparition de sa mère et elle fut donc la première personne à proposer la fête des Pères, en guise de reconnaissance à son père dont la date de naissance était le 19 juin. Et elle fit célébrer la première fête des Pères ce même jour en 1910 dans la ville de Spokane, dans l’État de Washington.

Quatorze ans plus tard, Calvin Coolidge, président peu connu de l’entre-deux-guerres, avait inauguré son mandat par la création d'un jour spécial dédié aux papas, la première année de son mandat en 1924. Puis Lyndon Johnson, successeur de John Kennedy, fixe cette fête au troisième dimanche de juin, en 1966. En 1972, la journée de la fête des Pères est célébrée à l’échelle fédérale le troisième dimanche de juin sous le président Richard Nixon.

En France, c'est le fabricant de briquets Flaminaire, dans la ville de Redon, qui eut l'idée, le premier, de créer une fête des Mères, en offrant un briquet à son père en cette circonstance. La fête fut par la suite fixée par un décret de 1953 au troisième dimanche de juin, pour faire écho à la fête des Mères, officialisée en France en 1928, puis instaurée dans le calendrier sous le régime de Vichy en 1941.

Il faut mentionner que la date de célébration de la fête des Pères est aussi variable que celle de la fête des Mères à travers le monde, car en faisant le tour de la terre, on peut la fêter à des dates diverses d’un pays à l’autre, soit 26 fois, sauf au mois d’avril. Rappelons que par comparaison que la fête des Mères est commémorée sur la terre à 31 dates différentes.

Fête des Pères ou fêtes des Pères ?

On peut parler aussi bien de la fête des Pères que des fêtes des Pères à travers le monde parce que des dates très différentes existent pour sa célébration d’un pays à un autre : le 19 mars, le jour de la fête de Saint-Joseph, comme nous l’avons déjà mentionné pour certains pays de tradition catholique (l’Italie, l’Espagne, le Portugal, Anvers (Belgique) et cinq autres pays ; le jeudi de l’Ascension comme en Allemagne ; le troisième dimanche de juin comme aux États-Unis, en France et dans 30 autres pays ; le 21 juin dans quatre pays arabes et l’Ouganda ; le dernier dimanche de juin en Haïti ; le quatrième dimanche de juillet en République dominicaine ; le premier dimanche de septembre en Australie, Fidji, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée ; le deuxième dimanche de novembre dans de nombreux pays scandinaves comme la Finlande, la Norvège, la Suède, plus l’Estonie et l’Islande. Enfin, en Thaïlande, on célèbre la fête des Pères à l'anniversaire du roi, actuellement le 5 décembre.

Si quelquefois, la fête des Pères est un jour férié, comme en Allemagne où elle coïncide avec l’Ascension, elle est le plus souvent un jour non férié dans la plupart des pays, bénéficiant du fait qu’on la célèbre généralement le dimanche.

Jean SAINT-VIL




Articles connexes


Afficher plus [4315]