S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Carine Antoine : une Haïtienne dans les RH de l’aéronautique Airbus !

Carine Antoine : une Haïtienne dans les RH de l’aéronautique Airbus !



De sa ville natale de Jérémie, en passant par ses études et son passage au ministère des Affaires étrangères, et ses dernières études et expériences professionnelles en France, particulièrement à Toulouse, Carine Malista Antoine, se confirme comme une ambassadrice de la Grand’Anse et une passionnée des technologies et des relations internationales. Une nouvelle ressource haïtienne dans la gestion des ressources humaines à l’échelle internationale prend forme dans le secteur de l’aéronautique.

D’avril à juillet 2019, Carine Antoine a été engagée comme assistante de recrutement à Stelia Aerospace Toulouse de la multinationale Airbus. Durant cette courte et enrichissante expérience, nous confie cette Jérémienne, elle assurait la gestion des profils recrutés, notamment des ingénieurs. Parallèlement, elle a participé au projet de digitalisation du recrutement, particulièrement dans la gestion du changement, de l’accompagnement et de la formation des managers du secteur.

Durant son stage réussi en 2019, que nous confirme Carine Antoine avec satisfaction, d’ailleurs qui a été retenue une deuxième fois au sein de l’entreprise mère, Airbus, cette dernière se félicite d’avoir été bien accueillie dans ces nouveaux environnements. Ce qui lui a permis d’apprendre de nouvelles connaissances et de développer de nouvelles compétences, dans le sous-secteur des ressources humaines.

Dans sa collaboration avec Stelia, une filiale d’Airbus, Carine Antoine raconte : « J’étais sur le projet de digitalisation du recrutement et la gestion du changement. Mon mémoire M1 abordait l’optimisation et la dynamisation du recrutement à Stelia Aerospace ». Avec Airbus, elle a poursuit ses expériences dans le secteur : « Je travaille sur le déploiement de la formation dans le but de développer les compétences des salariés. Je gère un budget de formation assez important qui se chiffre en million. », tout en rapportant : « Je démontre comment la formation et le transfert des connaissances peuvent booster la montée en compétences des salariés. ».

Dans une escale dans le secteur médical, elle raconte : « À Jobmedical, j’ai travaillé pendant mes études de Master 2. En gros, mon travail consistait à conseiller et à accompagner les clients dans leur recherche de personnels de santé. Donc, je recrutais des intérimaires et pourvoyais les postes vacants chez les clients. », conclut-elle.

Depuis, Carine Antoine s’est à nouveau tournée vers la destination du secteur de l’aéronautique. C’est ainsi qu’elle raconte que de juin à décembre 2020, malgré la pandémie, qu’elle avait été engagée au titre de « Learning Specialist à Airbus ». « Définir les besoins de formation et les critères d’éligibilité des formations au FNE, saisir les dossiers de salariés sur la plateforme de l’OPCO21, faire de la veille juridique sur de nombreuses approches et procédures techniques du système, tout en traitant les demandes individuelles des salariés et générer le reporting hebdomadaire sur l’évolution du FNE » sont parmi les activités réalisées par cette dernière.

Dans l’histoire contemporaine de l’aviation internationale au cours des quatre dernières décennies pratiquement, on retient les noms des deux grandes multinationales « Boeing » et « Airbus », qui se livrent dans une compétition sans merci dans le domaine des avions civils, et de façon très offensive dans le domaine de la défense. Avec la rivalité entre la marque : « Boeing Defense, Space and Security » et celle de : « Airbus Defence and Space », filiale d’Airbus Group, dans d’autres domaines, notamment celui des avions militaires et des lanceurs, ce sont des milliards de dollars qui sont investis et des milliers de ressources humaines parmi les plus qualifiées dans le monde, qui sont recrutés en permanence au sein de ces entreprises.

Dans le parcours académique de Carine Malitsa Antoine, on retient des études réalisées à l’Académie nationale diplomatique et consulaire (ANDC), sortie avec le grade de licence en diplomatie et relations internationales. Elle part en France pour réaliser une maitrise en 2013, en Culture et Relations internationales à l’université Jean Moulin Lyon III. Carine Antoine, décrochera une deuxième maîtrise en 2016, en diplomatie et Coopération internationale à l’Académie Jean-Price Mars, en tant que cadre du ministère des Affaires étrangères en Haïti. En 2020, elle vient de boucler une troisième maitrise en management international des Ressources humaines à l’université Toulouse School of management en France. Et depuis, elle inscrit son nom dans le secteur de l’aéronautique, à travers la maison mère et la filiale de la multinationale Airbus.

D’autres formations complémentaires s’ajoutent dans la biographie de cette femme professionnelle haïtienne, parmi lesquelles on peut citer un certificat de maitrise de l’anglais comme seconde langue de l’institut Kingsbourough Community College de New York aux États-Unis en 2010, et un autre certificat sur la réforme de la gestion des Ressources humaines en Haïti, en 2018.

Dans le prochain musée de l’Aviation en Haïti, et dans les salles d’exposition du musée des Femmes d’Haïti, il sera possible de retrouver ce personnage féminin en plein envol, dans son bel élan professionnel à l’échelle internationale dans le secteur de l’aéronautique parmi tant d’autres. Vers la prochaine exposition sur les « Femmes d’Haïti dans l’aviation et l’aéronautique ».

Dans quel sens Haïti pourrait-elle profiter de l’expertise en construction de cette femme qui travaille dans le secteur de l’aéronautique ? Comment motiver et inspirer d’autres jeunes, notamment des filles qui viennent tout juste de boucler leurs études classiques à travers le parcours et la détermination de Carine Malitsa Antoine, qui n’est pas encore au sommet, mais semble se tracer un nouveau chemin dans les ressources humaines du secteur de l’aviation et/ou de l’aéronautique internationale ? Avec ce nouveau parcours en France, dans la multinationale Airbus, c’est un plus que Carine Antoine obtient pour ses compétences, ses performances et sa vision de toujours rechercher l’excellence !

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [4111]