RTPacific Contact Avis
 
28.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

INIKK, pour la revalorisation de la cordonnerie en Haïti"

INIKK, pour la revalorisation de la cordonnerie en Haïti"



Aujourd’hui, les lieux à forte potentialité naturelle occupent une place prépondérante dans le processus de développement de certains pays et territoires. Ils contribuent au développement du secteur touristique et créent des valeurs ajoutées, et du coup, offrent de meilleures conditions de vie sociale, économique et politique à leur peuple. En fait, dans cet article, je vais essayer de décrire et de présenter la réalité de l’île de La Gonâve, la plus grande des îles haïtiennes, qui dispose d'importants atouts touristiques capables de stimuler le progrès économique et social de cet espace inexploité et oublié par l’État haïtien. Cet article est subdivisé en deux grands points : d’abord, je démontrerai le paradoxe du potentiel de richesses touristiques de l’ile et les conditions de vie précaires de sa population ; ensuite je parlerai des enjeux du comportement individualiste de sa Diaspora.

L'année dernière, avec un support du Département D'État américain, MAK PA NOU Création, une compagnie dans le secteur d'artisanat spécialisée dans la fabrication chaussures basée à Port-au-Prince, a lancé INIKK Inisyativ Kore Kòdonye. Ce projet de formation vise à encadrer des artisans-cordonniers évoluant surtout dans des quartiers marginalisés en Haïti pour les aider à développer leur esprit entrepreneurial, améliorer leur professionnalisme tout en leur offrant des appuis techniques nécessaires pouvant les aider à exercer mieux et vivre dignement de leur métier.

Cette année, avec un support de l'Ambassade des États-Unis en Haïti et d'autres partenaires locaux comme CEDEL-Haïti, Brandpill, Café LUX, Graphic plus, Bel initiative, Chambre des métiers et de l'Artisanat d'Haïti, la Mairie du Cap-Haitien et l'Ecole Professionnelle des Gonaïves, MAK PA NOU vient de boucler la deuxième édition de ce projet réalisé dans le cadre d'une tournée de formation entrepreneuriale dans trois régions du pays à savoir l'Ouest, le Nord et l'Artibonite sous le label de : "TOURNÉE INIKK 2021".

INIKK, cette grande première à Cap-Haitien a été offerte gratuitement et les organisateurs ont mis à disposition des participants des matériels didactiques, des maillots, des cachez nez pour leur permettre de se former tout en continuant à se protéger contre le coronavirus.

Du 1er au 3 octobre 2021 au local de la Mairie du Cap-Haitien, les interventions
ont été tournées autour de la motivation à l'Entrepreneuriat, le professionnalisme, Formalisation d'entreprises, gestion des finances personnelles et budget, la Comptabilité, l'E-commerce, le droit d'auteur, démarches à l'obtention de crédit, le branding, l'étique Professionnelle, l'organisation du métier et la santé mentale entre autres.

Parmi les intervenants, on peut citer Patrick Almonor, membre du conseil municipal intérimaire du Cap-Haitien, Hérode Charnel, Guesly Michel, Makendy SMITH, Dr Edwin Magloire, Sinedie Dupuy, Paul Flaurice, Jacquy Eustache, Barthelemy Olsen, Jacquelin Alcius, Frantz Oné, Jessica Gourde et Piterson Charles.

Le programme a été un grand succès, selon les organisateurs. Le promoteur principal du projet Makendy SMITH a été distingué au titre de "Best Multiplier Effect 2020" Une prix du Département D'État au début de l'année dernière.




Articles connexes


Afficher plus [3179]