RTPacific Contact Avis
 
28.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Peste porcine africaine : des organisations internationales entendent accompagner la République dominicaine et Haïti pour limiter les dégâts

Peste porcine africaine : des organisations internationales entendent accompagner la République dominicaine et Haïti pour limiter les dégâts



Suite à la découverte en date du 29 juillet 2021 de la peste porcine africaine en République voisine, plusieurs organismes internationaux œuvrant dans la santé animale travaillent pour accompagner la République dominicaine et Haïti dans la mise en marche de mesures sanitaires visant à détecter la propagation de la peste porcine africaine, souligne un communiqué daté du 3 septembre 2021.

En vue d’éviter la duplication de la peste porcine africaine dans le continent américain, le Groupe permanent d’experts de la PPA du GF-TAD a créé un Comité régional de Gestion de crise, intégré par l’Organisation mondiale de Santé animale (OIE), la FAO, l’Institut Interaméricain de Coopération pour l’Agriculture (IICA), l’Organisme international régional de Santé agricole (OIRSA), le réseau de Santé animale des Caraïbes (CaribVET), l’Agence Caribéenne de Santé agricole et de la Sécurité alimentaire (CAHFSA), le Comité vétérinaire permanent du Cône Sud (CVP), les États-Unis, le Canada, le Mexique et le Dr Christopher Oura de l’Université des Indes occidentales.

Ce comité formé avec ces organisations internationales aura pour mission principale de coordonner et superviser les activités face à la crise. Son objectif est d’éviter la duplication et la superposition d’activités pour tirer le meilleur parti des ressources disponibles, a informé le communiqué. Des organismes internationaux coordonnés par l’IICA organisent des formations virtuelles pour les services vétérinaires et les producteurs des pays des Amériques, centrés sur la détection précoce, le diagnostic opportun et la capacité de réaction face à la peste porcine africaine.

Cependant, les informations rapportées laissent comprendre qu’un groupe d’experts sera au République dominicains pour obtenir un diagnostic de la situation en République dominicaine, connaître les besoins en assistance technique, et réaliser les premières recommandations. Après la fin de leur mission, un rapport sera rendu dans les prochains jours aux autorités du pays.

Par la suite, les équipes de communication des organisations internationales travaillent en équipe pour transmettre des messages unifiés en considérant les différentes audiences, pour sensibiliser toute la chaîne de valeur de l’industrie porcine, tout autant que la population en général, vis-à-vis des mesures qu’elles peuvent prendre pour éviter que la maladie ne se propage vers d’autres pays des Amériques.


Pour rappel, la peste porcine africaine (PPA) est une maladie virale grave qui atteint les porcs domestiques et sylvestres qui est présente dans plus de 50 pays d’Afrique, d’Europe et d’Asie depuis 2007, et qui vient de réapparaitre dans les Amériques.

Bien qu’elle ne représente aucun risque pour la santé humaine, sa rapide propagation, son haut taux de mortalité et l’inexistence d’un vaccin mettent en péril les moyens de vie de petits et grands producteurs. Sur le plan économique, cette maladie a des répercussions graves sur le marché mondial des produits porcins, étant donné qu’elle cause de sévères pertes économiques dans les fermes affectées.

« L’irruption de la peste porcine africaine dans les Amériques est un grand défi, mais un défi pour lequel on se prépare depuis des années. La collaboration et le travail multisectoriel restent le meilleur outil avec lequel nous comptons pour éviter la propagation de cette maladie », a estimé le comité régional.

Peterson Jean Gilles




Articles connexes


Afficher plus [3179]