RTPacific Contact Avis
 
26.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Entrepreneuriat: le programme KOREBIZ de CEDEL HAÏTI s’accélère dans le département du Centre

Entrepreneuriat: le programme KOREBIZ de CEDEL HAÏTI s’accélère dans le département du Centre



La petite histoire rapporte que CEDEL Haïti dégage un intérêt très particulier pour le département du Centre depuis la réalisation impeccable de la deuxième édition de « Hinche Startup Week » qui a lieu en décembre 2020. Une activité concrétisée sous le dynamisme hors commun de la Jeune Chambre de Commerce dudit département et de La Couvainière, où CEDEL Haïti, par le biais de son Président directeur général (PDG) Rock André a pu gratuitement donner sa contribution. Cet exploit a donc créé une accointance assez étroite entre les deux parties et servi de pont facilitant une bonne communication jusqu’à déboucher sur un premier partenariat. Lequel partenariat sollicite l’aide de la Jeune Chambre dans la concrétisation du projet KoreBiz financé par l’USAID et qui vise à former 400 jeunes entrepreneurs du Plateau Central dans le domaine de l’entrepreneuriat. À signaler que la Jeune Chambre de Commerce et d’Industrie du Centre (JCCIC), ayant à sa tête le Docteur-entrepreneur Berry CADET, est une association-fille de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Centre (CCIC) créée en 2016 avec pour mission d’intégrer les jeunes du département dans le domaine de l’entrepreneuriat.

Désirant vivement que les principaux bénéficiaires de ce projet soient des gens du Centre (un choix très logique et juste), CEDEL Haïti a mis le cap sur la commune Hinche, chef-lieu du département, pour offrir des séances de formation à de jeunes professionnels venant de différentes communes et de sections communales dudit département, desquels seront provenus formateurs, coachs, animateurs, etc. Ces séances se sont déroulées du 27 au 30 juillet 2021, soit quatre (4) jours, dans les locaux de la Bibliothèque municipale de ladite commune.

Premier jour: mardi 27 juillet 2021.

D’une énergie débordante et d’une motivation extraordinaire, l’équipe CEDEL Haïti arrive au Plateau central ayant en tête un seul objectif, un seul but à ne pas manquer : faire du département du Centre l’un des bastions de l’économie haïtienne en formant et en accompagnant des jeunes entrepreneurs dans le domaine de l’entrepreneuriat. Avec le support remarquable de son équipe, M. Rock André P-DG de CEDEL Haïti, en bon professionnel-facilitateur, s’est empressé de présenter le projet à l’assistance en précisant très clairement les objectifs fixés et les résultats attendus. D’enchainer, l’équipe a distribué des grilles d’évaluation, question d’adopter l’approche participative pour une meilleure réussite de la formation. Étant dans le bain, les participants ont vite exécuté le travail proposé pour enfin donner place aux échanges interactifs et débats sur la présentation, à la fois informative et constructive, abordant les thèmes : entrepreneuriat et l’esprit entrepreneurial. La première séance allait donc prendre fin par un résumé de ce qui a été dit et une prévision sur la journée prochaine.

Deuxième jour: mercredi 28 juillet 2021

Encore dans l’ambiance résultant de la séance d'hier, l’équipe de CEDEL Haïti a multiplié ses efforts pour offrir une plus riche prestation. Cela leur a conduit à faire usage d’autres méthodes plus captivantes comme (demander à des volontaires de faire le résumé de la rencontre de la veille ; mettre l’emphase sur le temps des interventions ; fusionner loisir et apprentissage, etc.). Et tout ceci, en réclamant une participation active, assortie de commentaires, de critiques et de suggestions dans le respect le plus distingué. Ainsi, la deuxième journée s'est axée sur l'élaboration des thèmes « Analyse du marché » et « Marketing ». Il faut aussi préciser que cette belle journée allait se terminer avec un travail pratique qui consistait à analyser l’étude de cas d’une entrepreneuse rwandaise de 19 ans ayant courageusement résolu le problème d’eau de son village. Un exercice qui, à en croire le témoignage de plus d’un, s’avère très incitatif et peut servir de source de motivation et de confiance.

Troisième jour: jeudi 29 juillet 2021

On est donc à l'avant-dernier jour de tout un évènement riche en partage de connaissances, de joie, de fraternité et surtout d’amour. Tenant le même rythme, et le même professionnalisme, l’équipe de CEDEL Haïti a une fois de plus manifesté un grand intérêt pour la maintenance du projet dans le Plateau Central. Ainsi, elle ne s’est pas gênée de prodiguer des conseils au grand public, en mettant l’accent surtout sur la nécessité, l’importance et l’urgence de monter des clubs d’entrepreneuriat. « La création de ces Clubs servira à garder le projet en vie, atteindre davantage de jeunes possibles, et impacter notre vie personnelle et notre communauté à travers nos actions positives posées dans le monde de l’entrepreneuriat », a fait savoir M. Rock André sous un ton empreint de sérieux. La pertinence du PDG de CEDEL Haïti sur le désir de créer les Clubs n’a pas laissé sans mots la jeune entrepreneuse et militante pour la cause des femmes du Plateau Central, Mme Lundad MARSEILLE, qui, elle, en a profité pour se prononcer sur l’idée en dégageant un intérêt et une grande motivation. « Je chérissais déjà l’idée dès le premier jour de la formation, surtout après avoir remarqué le niveau de professionnalisme des jeunes du Plateau. Des ressources humaines très appréciables et convaincantes pour la réalisation de n’importe quel projet d’avenir et de développement », a-t-elle martelé d’un air qui mélange fierté et volonté d’agir. Comme prévu, il fallait aborder les thèmes : Planification financière et Gestion/Administration d’entreprise, présentation de canevas de modèle d’entreprise, présentation d’un modèle de travail d’un consultant en entrepreneuriat, et des travaux pratiques pour mieux faciliter l’assimilation des différentes notions vues.

Quatrième jour: vendredi 30 juillet 2021

Le jour J. ainsi le surnomme-t-il les participants. Ils l’appellent ainsi parce que c’est un jour décisif. Un jour où tout s’entremêle. Le jour où les participants doivent prouver ce qu’ils ont retenu et assimilé au cours des quatre séances de formation assistées. Comme convenu, la séance devait avoir pour substance un rappel sur la journée d’avant, le remplissage à nouveau des grilles d’évaluation afin d’avoir une idée du progrès effectué au côté des participants, et la prestation de chaque personne sur un thème choisi. Dans une ambiance appréciable , tout s’est passé comme prévu.

Le P-DG de CEDEL Haïti n’a pas pu cacher sa pleine satisfaction en avouant ouvertement, et s'exprimant ainsi : « je m’en voudrais de ne pas saluer l’engouement et l’intérêt que portent les jeunes du Plateau Central à ces séries de formations jugées constructives et prometteuses, et comme il s’agit d’une toute petite partie du projet, d’autres choses de plus intéressantes leur seront parvenues sous peu. J’en profite pour les conseiller de tenir allumer le flambeau entrepreneurial qu’ils tiennent entre leurs mains ».

Le président de la JCCIC, M. Berry CADET, quant à lui, estime que le projet KoreBiz représente le prolongement des formations que la JCCIC a l’habitude de gratifier aux jeunes du Centre. « Ce partenariat avec CEDEL Haïti peut être vu comme un prétexte, ou du moins une raison de plus pour les jeunes du Centre de se perfectionner dans le monde de l’entrepreneuriat. Ainsi, ils auront à leur portée tous les outils nécessaires pour mener à bien leurs entreprises et agir positivement sur eux-mêmes et leur communauté.>> Il a enchainé en affirmant avec franchise qu' <<"aucun mot ne saurait exprimer mes reconnaissances envers CEDEL Haïti. J’espère tout simplement que l’on continue à tenir la main pour franchir le chemin du développement ». Conclut-il sur un air heureux.

Toutefois, aux dernières minutes de l’évènement, il était facile de remarquer un mélange de joie et de tristesse au visage des bénéficiaires de la formation. L’explication la plus logique à donner à la source de cette tristesse serait qu’ils étaient conscients que la formation se termine pour de vrai et qu’ils vont devoir se séparer en ignorant d’éventuelles possibilités de rencontre. Heureusement, une chose est sure ! La réussite complète de la formation saura toujours mettre un sourire authentique sur leurs joues.

Marvens JEANTY




Articles connexes


Afficher plus [3172]