RTPacific Contact Avis
 
26.3° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Montée de l’insécurité alimentaire en Haïti: Agr Bredy Charlot envisage des actions pour redresser la barre

Montée de l’insécurité alimentaire en Haïti: Agr Bredy Charlot envisage des actions pour redresser la barre



Ces dernières années, Haïti connait une situation très difficile en matière de sécurité alimentaire. Selon les chiffres rendus publics par des institutions locales et étrangères, environ 4.4 millions haïtiens, soit 46% de la population vivant dans des conditions d’insécurité alimentaire. Conscient de ce problème, le nouveau ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), Agr Bredy Charlot dit compter prendre des mesures pour remédier à cette situation.

Lors de son investiture au poste du ministre de l’Agriculture, Agr Bredy Charlot a exprimé son ambition pour le secteur agricole. En prononçant son discours en présence du chef du gouvernement, Ariel Henry, des cadres et des employés du MARNDR, le ministre a mis l’accent sur plusieurs axes en vue de permettre au secteur agricole d’assurer pleinement sa fonction primordiale de contribution à la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population.

Parmi ses grandes lignes d’actions, le ministre dit compter organiser à temps les campagnes agricoles, dans une logique de faire augmenter la production agricole. Aussi, il prévoit instaurer des programmes de recapitalisation, dans l’idée de voler au secours des paysans victimes des aléas climatiques.

Le ministre toujours dans ses prévisions agricoles, envisage d’apporter un soutien important aux structures déconcentrées agricoles proches des producteurs, notamment les Directions départementales agricoles (DDA) et les Bureaux agricoles communaux (BAC). En outre, le premier défenseur du secteur agricole a fait savoir que son administration entend assurer un suivi régulier des projets en exécution, à la recherche de synergie dans une perspective d’harmonisation des actions du MARNDR. Par conséquent, les directeurs techniques du MARNDR sont appelés à redoubler leur vigilance pour garantir le maintien de la discipline et le bon fonctionnement des entités placées sous leurs responsabilités.

Plus loin, le nouveau ministre promet de travailler avec rigueur pour redonner un nouveau souffle et une nouvelle dynamique au MARNDR, qui selon lui, constitue un patrimoine commun. Alors, en ayant la chance de diriger ce ministère, Agr Charlot dit s’engager à redresser le mode de fonctionnement de cette institution.

Alors, pour que ces objectifs soient atteints comme prévu, ministre Bredy Charlot croit que le MARNDR doit être doté d’une importante enveloppe budgétaire dans le prochain exercice. À cet effet, il a saisi de cette occasion pour attirer l’attention du Premier ministre sur la nécessité d’augmenter le portefeuille de crédit du ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural.

Toutefois, le nouveau ministre dit reconnaitre que l’ex-ministre Patrix Sévère a réalisé de nombreux travaux à la tête du ministère, mais selon Bredy Charlot, il reste beaucoup à faire dans le secteur. Dans cette lignée de continuité, le ministre dit compter sur la collaboration de tout le personnel du ministère de l’Agriculture, afin qu’il puisse réussir dans sa mission.

Peterson Jean Gilles




Articles connexes


Afficher plus [3172]