RTPacific Contact Avis
 
31.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Pour le respect des normes concernant les produits alimentaires, la santé animale et la préservation des végétaux

Pour le respect des normes concernant les produits alimentaires, la santé animale et la préservation des végétaux



Afin d’aider les pays en développement à se conformer aux normes internationales en matière de sécurité sanitaire des produits alimentaires, de santé animale et de préservation des végétaux, et à accéder plus facilement aux marchés agricoles, le gouvernement Canadien versera 193 000 dollars CAD (environ 111 000 CHF) au Fonds pour l’application des normes et le développement du commerce (STDF). C’est-ce qu’a informé l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) dans un communique publié récemment.

Cette nouvelle contribution a indiqué la directrice générale de l’OMC, Ngozi Okonjo-Iweala, aidera les pays en développement et les pays les moins avancés (PMA) à renforcer leurs capacités sanitaires et phytosanitaires (SPS).

« Ce nouvel engagement du Canada contribuera grandement à améliorer la mise en œuvre par les pays en développement des normes internationales SPS, y compris les approches scientifiques pour la préservation des végétaux et la protection de la santé animale et humaine », a relatee la patronne de l’OMC, soulignant que, quand on renforce la sécurité et la stabilité de l'approvisionnement alimentaire dans un pays en développement, on accroît pour des milliers d'agriculteurs les possibilités d'obtenir et de maintenir un accès aux marchés.

En confirmant sa contribution au STDF de l'OMC en 2021, l’ambassadeur et Représentant permanent du Canada auprès de l'OMC, Stephen de Boer, dans ses déclarations font croire que c’est un geste qui montre à clair que le Canada continue de soutenir le commerce inclusif par la bonne gouvernance, le respect des normes SPS et le renforcement des capacités dans les pays en développement et les PMA.

Par ailleurs, Stephen de Boer qui se sent fier pour l’engagement de son pays a en matière de sécurité sanitaire des produits alimentaires, de santé animale et de préservation des végétaux, a fait savoir qu’au cours des 19 dernières années, le Canada a offert plus de 13 millions de CHF à des fonds d'affectation spéciale de l'OMC.

La Norvège apporte egalement son soutien à l’OMC

Mis à part le Canada qui apporte son appui a l’OMC, la Norvège s’engage à verser 45 millions de NOK au Cadre intégré renforcé (CIR) pour stimuler la reprise économique dans les pays les moins avancés. C’est le ministère norvégien des affaires étrangères qui en a fait l’annonce lors la réunion du Comité directeur du CIR le 22 juin 2021, à laquelle participaient la directrice générale, Mme Ngozi Okonjo-Iweala et l’ambassadeur de la Norvège auprès de l’OMC, M. Dagfinn Sorli.

Par cette nouvelle aide financière qui est autour de 45 millions de NOK (4,8 millions de CHF), la Norvège entend soutenir des projets visant à aider les pays les plus pauvres du monde à se remettre de la crise liée à la Covid-19.

C’est quoi le Fonds pour l’application des normes et le développement du commerce (STDF) ?

Le STDF est une plate-forme de coordination mondiale qui connecte diverses organisations des secteurs public et privé dans les domaines de l'agriculture, de la santé, du commerce et du développement pour échanger des expériences, identifier des possibilités de collaboration et promouvoir une approche plus cohérente du développement des capacités sanitaires et phytosanitaires (SPS).

Le STDF apporte un soutien et un financement en vue de l'élaboration et de la mise en œuvre de projets collaboratifs et innovants dans le domaine SPS qui encouragent le respect des normes internationales et autres prescriptions SPS.

Il a été créé par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), le Groupe de la Banque mondiale, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'OMC, laquelle héberge et gère le partenariat du STDF.

Peterson Jean Gilles




Articles connexes


Afficher plus [3173]