RTPacific Contact Avis
 
25.9° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Grande finale du concours de chant : Ann chante lijyèn

Grande finale du concours de chant : Ann chante lijyèn



Les organisateurs du concours de chant Ann chante pou lijyèn ont dévoilé, la semaine dernière, les noms des trois (3) institutions de santé (IS) gagnantes du concours de chant inter-hopitaux mettant en avant le lavage des mains à l'eau et au savon chez les personnels de santé. Le jury, après délibération, a présenté à l'assistance, par l'entremise du président du jury en l'occurrence, pasteur Hébert Pélissier, les trois chansons produites dans le cadre du concours. Il s'agit du centre communautaire de santé (CCS) de Savane carrée, pour sa chanson « M ap lave men m »; le CCS SOSAKA de Petites Desdunes pour sa chanson « Pou evite pran mikwòb » et enfin le CCS New Testament de Lacroix Périsse pour sa chanson « Lave men se règ jwèt la ». Lors de la grande finale du concours organisée à l'Alliance française des Gonaïves.

Lancé il y a à peu près six mois à l'hôpital Toussaint Louverture d'Ennery dans le but d’encourager le changement de comportement lié au lavage des mains à l'eau et au savon (LMLS) chez le personnel de santé lors des prises en charge des patients dans les structures de santé, ce concours de chant « Ann chante pou lijyèn » a servi de tremplin dans la mise en œuvre d'une nouvelle stratégie de communication pour le changement de comportement à savoir la stratégie SABC (social art for behavior change/art social pour le changement de comportement) découlée de la méthode ABC (Access behavior capital) de la durabilité de la fondation One Drop.

Ce concours de chant qui a réuni pour cette phase, dix institutions de santé dans les communes de l'Estère et d'Ennery avait pour thème central le lavage des mains à l'eau et au savon et s'adresse principalement au personnel de santé.



Pour sélectionner les trois meilleurs parmi les dix chansons créées au cours du projet, le jury composé du pasteur Hébert Pélissier, représentant de la Direction sanitaire de l'Artibonite (DSA), de Katia Registre, représentante du Bureau de l'unité Arrondissement de santé (BUAS), de Gémaël Gabriel, animateur culturel, de Soyeto, artiste et d’Anne Marie Timothée, représentante de PRISMA2, ont établi 4 critères de base pour jauger les différentes compositions : 1) le contenu du texte, 2) l'arrangement vocal, 3)l'originalité et enfin 4) la participation des membres du groupe.



En guise de récompense, les trois institutions championnes reçoivent chacune, une prime de 1200 dollars américains et une vidéo de promotion. Les 7 autres reçoivent 450 dollars américains comme prime de participation. En dépit du fait que les primes sont assez conséquentes, les organisateurs rappellent sans abnégation, que ce concours, pour eux n'est qu'un prétexte pour promouvoir le lavage des mains à l'eau et au savon comme comportement à adopter auprès des prestataires de soins. En s'appuyant sur les trois piliers à savoir : inspirer, activer et soutenir.



À rappeler que ce concours, réalisé par PRISMA2 et CCISD en appui à la DDSA et MCFDF grâce au financement de la fondation ONE Drop et Affaire mondiale Canada, a été réalisé par, pour et avec les personnels de soins, sous la direction du Centre Pen Gonaïves.


Christ-Falin Oralus




Articles connexes


Afficher plus [5714]