RTPacific Contact Avis
 
26.83° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Magaly Neïland Pelissier : femme peintre polyvalente !

Magaly Neïland Pelissier : femme peintre polyvalente !



Dans l’univers des femmes peintres haïtiennes contemporaines, on ne saurait ne pas négocier la place d’une des plus actives, proactives et polyvalentes femmes artistes, qui dispose de tous les atouts, pour assumer fièrement le rôle d’ambassadrice de la culture haïtienne à l’échelle internationale. Magaly Neïland Pelissier est cette figure artistiquement mature, et culturellement majeure que je vous invite à découvrir dans la présente publication.

Depuis 2013, l’artiste a repris sa palette pour nous offrir des sujets figuratifs et teintés des émotions les plus sublimes. Magaly Pelissier se passionne pour les portraits des femmes qu’elle a déjà présentés dans de nombreuses expositions et des manifestations culturelles d’ici et d’ailleurs.

Derrière les collections d'œuvres picturales, notamment les tableaux qui portent son nom d’artiste « Galy », Magaly Pelissier est aussi bien connue comme une des écrivaines qui publient des livres inspirants et instructifs. Qui n’a pas encore lu des ouvrages comme : « Les infidèles », « L’amère patrie chérie » ou encore « Les limites de l’infini », trois des romans et nouvelles déjà publiés par l’auteure de la série à succès « Dis-moi comment recevoir » ?

Dans la biographie de cette artiste, qui jongle à la fois avec l’art de faire voir et la science de recevoir, on retient qu’elle est licenciée en gestion de la Facultad de Ciencias Economicas y Empresariales de Séville en Andalousie. Elle est hôtelière, entrepreneure, conseillère en éé́tiquette, et assure des séminaires sur les convenances sociales, notamment à l’Université d’État d’Haïti et écrit aussi sur le sujet dans les journaux.

Déterminée à développer ses compétences dans les champs des arts plastiques et visuels, elle allait fréquenter l'École nationale des arts (ENARTS), rapporte son dossier de press, pour ensuite se tournervers la faculté des Beaux-Arts à Séville. Cela ne peut que confirmer la volonté de l’artiste de se perfectionner, afin de mieux disposer toutes les connaissances et les compétences, la créativité et la culture nécessaires pour produire des œuvres originales, tout en définissant son discours artistique à l'aune de sa vision du monde et de ses ambitions personnelles.

Des toiles qui trichent à travers le regard des personnages. Ces femmes infatigables dans leur posturerespective, nous regardent d’un coin d'œil, sans pour autant cracher un seul mot. Sans être soumises, elles sont aussi belles que rebelles dans la nature sauvage et fragmentée qui les entoure, sous la forme de fond de scène. Qu’est-ce que l’artiste cherche à nous imposer comme dialogue à travers ces tableaux qui proposent toute une variété de portraits de femmes à la fois exotiques dans leurs silhouettes et authentiques dans leurs expressions?

Des têtes de femmes qui nous invitent à un dialogue en permanence. Ces femmes aux tons féeriques dans la majorité des cas, portent des couleurs mystérieuses et nous inondent par leur silence à la fois profond et interpellateur.

Des visages confinés, qu, tout en portant des masques, se laissent traverser par des émotions et une sensibilité qui traduisent la maturité de l’artiste. MNP se confirme avec éloquence, dans cette démarche inspirée et pétrie par sa capacité à manipuler les couleurs et les nuances, les lignes et les jeux d’ombre et de lumière indispensables pour célébrer cette vitalité affichée dans ses tableaux.

Des tâches se confondent pratiquement avec des fleurs autour du personnage principal aux couleurs locales. La magie des portraits de Magaly Pelissier se définit par le contraste que ces œuvres peuvent imposer dans un salon peu éclairé, ou dans une chambre qui laisse pénétrer la pleine lune. Que représentent toutes ces femmes chez Galy ?

De nombreux publics, en Haïti et dans d’autres coins du monde, ont déjà découvert la semence esthétique et picturale de Magaly Pelissier au cours des dernières années.

Dans la liste des lieux de performances et d’exposition de l’artiste, on peut citer entre 2014 à 201 ::Le lycée de Pétion Ville, le Cercle Bellevue, la galerie Festival arts et les bureaux de la Mairie de Pétion Ville. AuxÉtats-Uniss, elle a déjà performé entre 2016 et 2017 en Pennsylvanie.

De 2016 à 2017, elle a exposé en France, notamment à l'Ambassade d’Haïti à Paris, et au château d'Aramont (Verberie). Quelques mois plus tard, entre 2018 et 2019, Magaly Pelissier allait performer à nouveau à l’Ambassade dHaïtii à Paris, et au Maroc.

Dans le même temps, Galy est aussi membre de la PROMART (Haïti) et de la CODAP, un réseau d’artistes base en République dominicaine, particulièrement dans la capitale àSaint-Dominguee, en dehors du collège des artistes affiliés à l’UNESCO, confie l’artiste.

“Des couleurs porteuses d’espoir pour Haïit» fut le titre d’un célèbre texte de Lucmane Vieux pour saluer des créateurs haïtiens qui accompagnaient Galy au salon international du Livre en mai 2015. Plusieurs autres journalistes et critiques se sont déjà tournés vers les différentes formes de productions, de créations, de contributions ou de communications utilisées par l'artiste, dont les traits physionomiques rappellent un peu les descendants des Amérindiens qui vivaient dans les Caraïbes.

De l’art de recevoir à l’art de faire voir au public des portraits, des visages et de nouveaux regards, Galy propose des œuvres qui exposent des charges émotionnelles assez vibrantes, entre les yeux et les sourires des plus énigmatiques. Sa peinture est authentique et porte aussi bien le mérite d’une passion libérée dans chaque touche déposée sur les toiles, qui laissent des tâches fécondes dans la mémoire collective.À traverss la peinture de Magaly Neïland Pelissier, tous les personnages féminins représentés courtisent l’attention des spectateurs, et cherchent à initier un véritable dialogue entre le présent, le passé et le futur, dont seule l’artiste et auteure de ces œuvres, peut traduire les codes esthétiques et le langage plastique que ces portraits inspirent.

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [5475]