RTPacific Contact Avis
 
30.59° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Haïti-kidnapping: 221 cas recensés en 3 mois

Haïti-kidnapping: 221 cas recensés en 3 mois



Au moins 221 cas de kidnapping ont été recensés par le CARDH au cours des 3 derniers mois. Selon les statistiques de l’organisation, 31 cas ont été dénombrés pour le mois de juillet, 73 pour le mois d’août contre 117 pour le mois de septembre, soit une hausse de près de 300 %.

Le Centre d’analyse de recherche en droits humains a aussi précisé que 25 ressortissants étrangers et quatre résidents à l’étranger ont été enlevés et séquestrés de janvier à date.

Cette structure a indiqué que ce chiffre peut être majoré au fur à mesure que d’autres pays fournissent des informations sur les cas de rapts dont sont victimes leurs citoyens sur le territoire haïtien.

Pour le CARDH, ces indicateurs démontrent à quel point l’insécurité permanente est déroutante et les cas de kidnapping sont nettement en hausse au grand dam des autorités.

Dans la même veine, l’organisme de défense des droits humains dénonce haut et fort, les cas de rapts collectifs via des voitures publiques et privées avec leurs occupants, effectués par les 400 Mawozo, l’un des plus puissants gangs armés basé dans la commune de la Croix-des-Bouquets.

Cette méthode, expérimentée à partir de la troisième semaine du mois de mai, a fourni environ 5 % des enlèvements aux caïds.
Plus loin, le CARDH s’est focalisé sur les rapts collectifs, réalisés en grande partie sous forme de séquestration affirmant avoir comptabilisé 50 pour la seconde moitié du mois de mai et 100 pour celui de juin.

En gros, cette structure a dénombré un total de 628 rapts au cours des 9 derniers mois à travers le pays, dont 29 ressortissants de trois pays. Le CARDH a prévenu d’une accélération exponentielle des cas de kidnapping pour la fin de l’année dans son cinquième bulletin trimestriel, si rien n’est rapidement fait pour juguler l’insécurité constante notamment dans la capitale et ses périphéries.

La Rédaction




Articles connexes


Afficher plus [8356]