RTPacific Contact Avis
 
26.17° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Fin de mission pour les sauveteurs français déployés dans le Grand Sud suite au séisme du 14 août 2021

Fin de mission pour les sauveteurs français déployés dans le Grand Sud suite au séisme du 14 août 2021



L’Ambassade de France en Haïti a procédé à la cérémonie de départ de 40 sapeurs sauveteurs français militaires de la sécurité civile, venus en aide aux populations du Grand Sud du pays touché par le séisme du 14 août 2021.

La cérémonie a eu lieu dans un hôtel de la place en présence, entre autres, de la représentante de la Délégation de l’Union européenne en Haïti, Sylvie Tabasse, du directeur de la Protection civile, Jerry Chandler, du directeur de la Direction générale nationale d’eau potable et d’assainissement (DINEPA), Guito Édouard et du premier conseiller de l’Ambassade de France en Haïti, Michel Chanoux.

Le lieutenant colonel du détachement français de la brigade des sapeurs sauveteurs, Rodolphe Avenel, s’est montré satisfait de son passage en Haïti et de l’assistance de la Protection civile haïtienne.

M. Avenel a décoré en la circonstance le directeur de la Protection civile et le premier conseiller de l’Ambassade de France en Haïti.

Les pompiers sauveteurs étaient arrivés au pays le 22 août, quelques jours après le séisme. Dans le cadre d’un mécanisme européen de protection civile pour apporter de l’aide humanitaire en étroite collaboration avec la Protection civile haïtienne, le colonel s’est réjoui de la mise en place du module de purification d’eau qui a permis de produire jusqu'à 225 000 litres d’eau par jour.

La représentante de la délégation de l’Union européenne en Haïti Madame Sylvie Tabasse n’a pas caché non plus sa satisfaction et à saluer l’entraide et le dévouement de ces 40 sauveteurs dans la presqu'île du Sud, dans le cadre de ce déploiement presque quasi immédiat.

Enfin le directeur général de la DINEPA Guito Édouard a remercié les membres de la délégation de l'Union européenne en son nom propre, mais surtout en celui des sinistrés du tremblement de terre.

« Un grand remerciement tout à fait spécial à la brigade des sapeurs sauveteurs français pour les services rendus aux victimes du séisme », a-t-il dit au moment de prendre la parole.

Il a apprécié le fait d’avoir été en permanence aux côtés du colonel qui lui a permis de comprendre et de vivre tous les problèmes auxquels le contingent français a dû faire face durant ce séjour dans le Sud, mais à Cavaillon en particulier.

M. Édouard a dit regretter que le nombre de mètres cubes d’eau distribué n’ait pas pu satisfaire tous les ménages, mais au moins, il a concédé que des efforts aient été fournis pour apaiser la soif des victimes.

Selon le numéro 1 de la DINEPA, un plan de contingence est toujours disponible en cas de catastrophe naturelle, de cyclones, d’ouragans, mais avoue que c’est pour la première fois qu’ils ont dû composer avec un tremblement de terre. Voilà pourquoi le service a patiné au début, mais au final tout est revenu sous contrôle.

Gerard H. Resil




Articles connexes


Afficher plus [8356]