RTPacific Contact Avis
 
31.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

La population dans le Grand Sud, toujours à genoux

La population dans le Grand Sud, toujours à genoux



Les sinistrés dans le Grand Sud peinent à se relever après le passage du séisme du 14 aout. Lors d’une visite de l’Union européenne aux Cayes et dans les Nippes, plusieurs personnalités don les responsables du collège St-Jean, des sites d’hébergements pour les adultes et les enfants ont fait part de leurs doléances.

Lors d’une visite dans le Grand Sud, plus d’un mois après le séisme, du 14 aout 2021, dans la ville des Cayes, plusieurs maisons et autres établissements publics ou privés, dont les écoles, ne sont toujours pas déblayés. Le gouvernement haïtien a annoncé cependant la réouverture des classes cette année dans le Grand Sud pour le 4 octobre, soit dans 12 jours.

Le responsable de l’école Saint-Jean des Cayes a fait savoir que les activités scolaires ne peuvent pas reprendre sans les moyens pour aménager un environnement sécuritaire pour les élèves. Pourtant, jusqu’à aujourd’hui, l’administration de l’école n’a reçu aucune promesse d’accompagnement, après celle de l’Unicef pour 10 hangars sur les 20 qui seront nécessaires à cette école qui compte 1209 élèves répartis dans une trentaine de classes.

A l’établissement Saint-Jean, 10 classes ont été détruites et d’autres endommagées auront besoin de réparation, informe le responsable. Pour le responsable, la visite de l’Union européenne aux Cayes, notamment sur le site de l’école, est une bonne chose. Il a pu présenter un cahier de charges au commissaire qui dirige la délégation et espère qu’il y donnera suite.

En effet, le vendredi 17 septembre, une délégation de l’Union européenne, avec le commissaire Janez Lenarcic comme chef de file, a visité les Cayes et les Nippes dans le cadre de la solidarité de l’Union européenne qui a déjà apporté 14 millions d’euros d’aide humanitaire à Haïti.

Le collège Saint-Jean, un site d’hébergement pour les victimes du tremblement de terre, une station de traitement d’eau dans les Cayes et le site d’un nouvel hôpital en construction par des Norvégiens ont reçu la visite de la délégation.

Sur le site abritant les sinistrés, les problèmes sont multiples. La vaccination des enfants, qui en ont besoin, est prise en charge par des cliniques mobiles. La distribution de la nourriture, les mesures de sécurité sur le site pour prévenir les violences sexuelles sur les femmes sont, entre autres, des mesures qui ont été prises par les organisations en charge des programmes d’aide, dont l’UNICEF

Murdith Joseph




Articles connexes


Afficher plus [8356]