RTPacific Contact Avis
 
28.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

La FENATRAS annonce des élections pour renouveler son conseil exécutif

La FENATRAS annonce des élections pour renouveler son conseil exécutif



Le président de la Fédération nationale des travailleurs de santé (FENATRAS), Levy Milot Felix, annonce les élections pour le mardi 21 septembre dans l’objectif de renouveler le conseil syndical à l'Hôpital de l’Université d'État d’Haïti (HUEH).

Lors d’une conférence de presse ce mercredi, le comité du FENATRAS continue de dénoncer le non-respect des engagements pris par l'État, relatifs à l’augmentation salariale ainsi que pour les cartes d’assurance et de débit. Il invite donc les membres à voter selon leur âme et conscience pour changer le conseil exécutif du syndicat.

Levy Milot Felix continue de dénoncer le fait que l’ex Première dame Sophia Martelly avait transféré la gestion du service d’assurance à l’OFATMA. Il promet, dans les jours, à venir de rapatrier ce service pour le bien de la population.

Par ailleurs, M. Levy dit regretter qu’aucune institution ne soit encore debout ce qui explique le chaos dans lequel le pays est plongé.

Il dénonce également cette lutte acharnée entre le président du Sénat Joseph Lambert, qui devait prêter serment comme président provisoire hier, et le Premier ministre Ariel Henry. Il dit avoir paraphé l’accord Montana parce que certains militants sont conscients de leurs erreurs passées et ont donc droit au pardon.

Le FENATRAS invite les gangsters à déposer les armes ou à se rebeller contre leur patron et non contre la population. Il dit aussi, dans la foulée, souhaiter que justice soit rendue au feu président Jovenel Moïse bien que ce dernier n’avait rien fait pour contribuer au rehaussement de la justice dans le pays.

« Si certains caïds ont du mal à déposer leurs armes, c’est parce qu’ils sont bien rémunérés et ont le soutien des autorités politiques et policières pour semer la pagaille et le trouble quand ils le souhaitent. »

Gerard H. Resil




Articles connexes


Afficher plus [8356]