RTPacific Contact Avis
 
27.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Cap Haïtien : funérailles présidentielles sur fond de protestations

Cap Haïtien : funérailles présidentielles sur fond de protestations



Les funérailles nationales du président Jovenel Moïse ont été chantées le vendredi 23 juillet 2021 à Cap-Haïtien, notamment dans la localité Madeline, située non loin de la deuxième ville du pays.

Soixante-douze (72) heures avant les obsèques de Jovenel Moïse, plusieurs communes du département du Nord, dont Saint-Raphaël, Grande Rivière du Nord et Limonade étaient en effervescence avec des routes bloquées par des barricades de pneus enflammés visibles dans toutes les artères.

Des membres de la population, qui réclament justice pour le président Jovenel Moïse, avaient lancé une opération de recherche des officiels venant de la capitale, dont Léon Charles qui a connu des moments difficiles dès son arrivée dans la ville où son cortège a été reçu pas des des jets de pierre.

Le vendredi 23 juillet 2021, la situation était devenue de plus en plus inquiétante. Les différentes artères conduisant au site des obsèques du feu président étaient impraticables au moment où se déroulait la cérémonie. Très en colère, des membres de la population ont indexé le chef de la Police nationale d'Haïti (PNH) Léon Charles qu'ils accusent d'être une personne suspectée dans l'assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet 2021.

Inquiétées par la situation de tension, les délégations américaine et canadienne ont été contraintes de vider les lieux, alors que la police a dû faire l'usage des gaz lacrymogènes pour dissiper la foule qui protestait aux alentours de l'espace où des tirs sporadiques ont été entendus.

Au terme des funérailles, des individus ont pillé puis mis incendié l'une des succursales du magasin Valerio Canez dans la commune de Quartier Morin.

Parallèlement, dans l'après-midi du vendredi 23 juillet 2021, des individus non identifiés ont lancé des pierres en direction du véhicule du délégué départemental du Nord, Pierrot Augustin, brisant ainsi son pare-brise et la vitre de l'arrière gauche. Ces individus ont également emporté son arme de service.

L'attaque s'est produite au moment où le délégué s'apprêtait à se rendre à la centrale électrique de Sainte Philomène, qui devrait être en marche le vendredi 23 juillet 2021, jour des funérailles de l'ancien président Jovenel Moïse qui a initié les travaux de réaménagement de la centrale.




Articles connexes


Afficher plus [8272]