RTPacific Contact Avis
 
34.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Nouveau gouvernement : le grand recyclage

Nouveau gouvernement : le grand recyclage



Le Premier ministre nommé par le président Jovenel Moise peu avant son assassinat, Ariel Henry, a finalement constitué, le lundi 19 juillet, son cabinet ministériel. Entre rupture et continuité, les membres de la nouvelle équipe gouvernementale sont pour la plupart des anciens hauts cadres de l’État qui ont été en fonction au cours des dix dernières années.

C’est un gouvernement composé d’anciens ministres et cadres de l’équipe gouvernementale précédente et d’autres qui ont servi l’État durant les dix dernières années. Le nouveau gouvernement, dont Ariel Henry est le chef, n’a pas pu apporter l’émergence de nouveaux dirigeants, tel qu’espéré par une grande partie de la population. Tout comme Ariel Henry, la majorité des ministres du gouvernement sont d’anciens hauts dignitaires et cadres de l’État haïtien.

Quatre ministres du gouvernement démissionnaire de Joseph Jouthe sont reconduits dans le nouveau gouvernement. Le ministre de l’Économie et des Finances, Patrick Michel Boivert, le ministre des Affaires étrangères et des Cultes qui jouait le rôle de Premier ministre a.i, Claude Joseph, le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Rockfeller Vincent et la titulaire du ministère de la Santé publique et de la Population, Marie Gréta Roy Clément ont tous conservé leur portefeuille au sein du gouvernement d’Ariel Henry.

Ancien ministre de l’Environnement et ancien sénateur de la République, Dieuseul Simon Desras a intégré l’équipe gouvernementale. Il a été, un temps, pressenti au poste de Premier ministre. Le ministre de la Défense sous le gouvernement de Jean Henry Céant, Enold Joseph, a repris les commandes de ce ministère. Il remplace Jean Walnert Dorneval qui l’a succédé dans cette fonction.

Le ministre de l’Environnement du gouvernement déchu de Fritz William Michel, Pétricks Justin, a été nommé titulaire du ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique. L’ancien journaliste et directeur général de la Direction nationale du livre (DNL), Jean Emmanuel Jacquet, est promu au ministère de la Culture et de la Communication.

Haut cadre du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) et directrice du cabinet du ministre Pierre Josué Agénor Cadet, Marie Lucie Joseph a été nommée titulaire du MENFP. Elle a déjà été pressentie à ce poste sous le gouvernement de Fritz William Michel. Mme Joseph est une habituée du MENFP.

La citoyenne Luz Kurta Cassandra François détient le portefeuille du ministère du Tourisme. Elle avait déjà été nommée à ce poste sous le gouvernement mort-né de Fritz William Michel. Après plus de 30 années au ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural, Charlot Bredy prend les rênes dudit ministère.

Le directeur général du ministère des Travaux publics, Transports et Communications, Wilson Édouard est promu titulaire du MTPTC. Il est récompensé pour sa longue carrière au sein de ce ministère piloté par des ingénieurs. M. Édouard a passé plus de 30 ans au service du MTPTC.

Le directeur du Programme d’Appui à l’entrepreneuriat jeunesse (PAPEJ) Ricarden Saint-Jean est désormais le nouveau ministre du Commerce et de l’Industrie. Et, le responsable de la direction Changement climatique au ministère de l’Environnement, James Cadet, a conquis la place du titulaire de ce ministère.

Sofia Loreus est nommée ministre à la Condition féminine et aux Droits de la femme. La docteure a été membre de la Passerelle, cette commission qui a été mandatée en 2019 pour chercher un dénouement à la crise politique qui a engendré les épisodes de « peyi lòk ».

Liszt Quitel et Judith Nazareth Auguste sont les figures moins connues de ce gouvernement. Ils sont respectivement ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales et ministre des Haïtiens vivant à l’étranger.

Ce gouvernement, qui doit assurer la transition jusqu’aux élections, suscite déjà des inquiétudes au milieu de la classe politique. Pour de nombreux acteurs de l’opposition, le chef du gouvernement, Ariel Henry, n’a pas respecté le protocole d’accord trouvé avec eux.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [8278]