RTPacific Contact Avis
 
28.83° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Claude Joseph tient les rênes du Gouvernement

Claude Joseph tient les rênes du Gouvernement



Joseph Jouthe n’est plus le Premier ministre haïtien. Il a remis sa démission, mardi soir, au président de la République, Jovenel Moise, qui l’a immédiatement remplacé par l’actuel ministre des Affaires étrangères, Claude Joseph.

Dans la nuit du 13 au 14 avril, Joseph Jouthe, via un message sur son compte Twitter, a informé la population de sa démission en tant que Premier ministre de la République d’Haïti. « J’ai remis ce soir ma démission au président de la République, SEM@moisejovenel. Ça a été un honneur de servir mon pays comme Premier ministre. Je remercie les membres de mon Gouvernement, les partenaires techniques et financiers pour leur collaboration. Que Dieu bénisse Haïti! », écrit-il dans le message. Cette démission de Joseph Jouthe profite au ministre des Affaires étrangères, Claude Joseph, qui va assurer la transition à la Primature en attendant la nomination d’un gouvernement de consensus, selon un communiqué du Palais national.

À travers ce communiqué de presse, le chef de l’État haïtien donne la garantie d’engager des discussions en vue de dégager le consensus nécessaire à la stabilité politique et institutionnelle, en mettant en place dans le meilleur délai, un gouvernement inclusif qui aura, entre autres, comme mandat, d’adresser dans toutes ses dimensions et en toute célérité, le problème de l’insécurité. Depuis la démission de Joseph Jouthe, les déclarations officielles du président de la République ont donné l’impression que c’était lui l’obstacle dans le combat contre les gangs armés du pays. Sur son compte Twitter, le chef de l’État a laissé croire que cette démission va permettre d’adresser les le problème criant de l’insécurité.

D’après le Palais national, des mesures urgentes sont déjà prises afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens, d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs des exactions dénoncées, de procéder au désarmement sans condition des gangs qui opèrent dans le pays. Un gouvernement d’union nationale est déjà dans les tuyaux. Le communiqué du Palais national parle de la responsabilité du chef de l’État de protéger la population haïtienne, de sécuriser les biens sur l’ensemble du territoire haïtien et de procéder l’organisation du referendum et des élections honnêtes, crédibles et démocratiques. Le chef de l’État croit qu’en installant un gouvernement d’union nationale, il pourra mieux adresser ces problèmes.

Le chancelier haïtien, Claude Joseph, qui bénéficie de la confiance du président Jovenel Moise, a déjà obtenu la bénédiction du gouvernement américain. Dans un message publié sur son compte Twitter, l’Ambassade des États-Unis en Haïti a fait part de son intention de poursuivre la coopération avec le Premier ministre intérimaire, le gouvernement, les acteurs haïtiens et les partenaires internationaux dans l’idée de travailler à la tenue des élections législatives et présidentielles de manière libre, équitable et démocratique. Alors que l’Ambassade américaine ne cesse d’exiger la tenue des élections en Haïti, le pays s’enfonce dans une crise institutionnelle très grave depuis plusieurs années. Le pays est notamment gangrené par le phénomène du kidnapping mené par des gangs qui jouissent d’une impunité totale. Le président Jovenel Moise fait l’objet d’une forte contestation de la part de l’opposition et d’une bonne partie de la population haïtienne. Jovenel Moise est à son sixième Premier ministre en quatre ans, pourtant le problème reste entier.

Evens REGIS




Articles connexes


Afficher plus [7870]