RTPacific Contact Avis
 
27.83° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Insécurité : ADIH et les chambres de commerce observeront un arrêt de travail le jeudi 15 avril

Insécurité : ADIH et les chambres de commerce observeront un arrêt de travail le jeudi 15 avril



Les associations patronales du secteur privé encouragent les entreprises à observer un arrêt de travail, le jeudi 15 avril 2021, pour soutenir la décision des institutions de l’Église catholique d’observer un arrêt de travail.

L’Association des industries d’Haïti, la Chambre franco-haïtienne de commerce et d’industries, l’AmCham Haïti, la Chambre de commerce et d’industries Haitiano-Canadienne, l’Association des agents importateurs de véhicules à moteur, la Chambre de commerce et d’industrie de l’Ouest et l’Association touristique d’Haïti ont signé une note conjointe, ce mercredi, pour exprimer leur intention d’appuyer l’initiative de l’Église catholique, et d’exiger aux autorités de prendre leur responsabilité envers le peuple haïtien.

C’est un secteur privé qui sort enfin de son silence. Selon ces associations précitées, les entreprises arrivent à un point où leurs efforts pour continuer à fonctionner, créer des emplois et générer des revenus fiscaux s’amenuisent vu le contexte sociopolitique difficile dans lequel ils évoluent, avec des actes d’enlèvement, d’assassinat. « La police nationale d’Haïti fait son travail avec des moyens trop faibles pour lui permettre de nous assurer un minimum de sécurité », peut-on lire dans la note.

En effet, tous les secteurs d’activité dans le pays sont déjà victimes des actes de banditisme, notamment le secteur privé, qui jusque-là était resté silencieux. Avec, entres autres, l’assassinat de l’entrepreneur Patrick Thebaud, survenu le lundi12 avril 2021, ou de Fery Cavé qui a eu lieu le 23 mars 2021, on comprend que le secteur paie un lourd tribut à cause de l’insécurité. Le secteur s’insurge donc contre l’insécurité, le crime et kidnapping.

Pour le secteur privé, les solutions face à l’insécurité grandissante existent. Il recommande aux responsables de l’institution policière de se mettre à l’écoute des experts et de s’informer des expériences passées en matière de lutte contre la criminalité. Un combat que le président de la République et l’ancien Premier ministre, Joseph Jouthe, ont initié avec des décisions relatives à l’État d’urgence sécuritaire dans des zones dites de non-droit, et la révocation de l’autorisation de teinte des véhicules. Ce qui n’a pas donné de résultats, jusqu’à date.

Cependant, avec la nomination de Claude Joseph comme Premier ministre, le président pense qu’il va pouvoir enfin adresser le problème criant de l’insécurité et poursuivre les discussions en vue de dégager le consensus nécessaire à la stabilité politique et institutionnelle du pays.

Murdith Joseph




Articles connexes


Afficher plus [7870]