RTPacific Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

La COPAH apporte sa solidarité à l’Église catholique en Haïti

La COPAH apporte sa solidarité à l’Église catholique en Haïti



La Conférence des pasteurs haïtiens (COPAH) a exprimé sa pleine solidarité à l’Église catholique en Haïti suite à l’enlèvement de plusieurs de ses membres. La COPAH appelle à la libération immédiate et sans condition des prêtres et de leurs proches enlevés le week-end écoulé à la Croix-des-Bouquets.

Réclamant la libération immédiate et sans condition des religieux enlevés à la Croix-des-Bouquets le weekend écoulé, la Conférence des pasteurs haïtiens (COPAH) appelle les autorités à mobiliser les « instances concernées » comme ils l’ont fait dans le cas des jeunes dominicains kidnappés en février dernier à Port-au-Prince. « La COPAH est également solidaire de toutes les initiatives entreprises par les chrétiens catholiques pour obtenir la libération des religieux et de toutes les autres victimes du kidnapping », a indiqué pasteur Ernst Pierre Vincent, président du Conseil exécutif de ladite association. Elle invite les chrétiens protestants à participer à toute initiative visant à protester contre l’insécurité et l’impunité.

La COPAH appelle les Haïtiens en général et les chrétiens en particulier à ne pas céder ni au découragement ni à la peur, mais à rester mobilisés tant dans la prière que dans l’action concrète pour mettre fin à leur calvaire, sachant que la délivrance d’Haïti est proche. « Ce ne sera pas un miracle, ce sera le fruit de l’engagement et de l’effort de chaque patriote, de chaque progressiste qui s’attèle à la tâche, de manière désintéressée en ne priorisant que l’avenir d’Haïti et des Haïtiens », relate-t-elle.

Pour ces pasteurs, il est temps que les autorités mettent fin aux activités des gangs armés qui pillent, violent, massacrent et kidnappent, en toute impunité, des citoyens issus de toutes les couches et catégories sociales.

L’association du Clergé épiscopal haïtien vivant à l’Étranger exprime aussi sa solidarité

« Nous, soussignés, une association de ministres ordonnés de l’Église épiscopale, tous Haïtiens vivant en dehors d’Haïti (AEHCLA), sommes en prière et en solidarité avec les prêtres et religieux de l’Église catholique romaine kidnappés dimanche dernier », a paraphé le révérend Nathanael Saint-Pierre, chairman de cette association de la diaspora. Tout en exprimant leur profonde indignation face à ces actes qui vont à l’encontre des valeurs morales haïtiennes, ils demandent aux autorités chargées d’assurer la sécurité des vies et des biens d’assumer leurs fonctions.

Selon ces prêtres, il est inacceptable que des bandits de grand chemin empiètent ainsi sur les droits et libertés civils. Ils encouragent tous les églises et groupements spirituels qui ont prévu de faire du jeudi 15 avril une journée d’intercessions et de prières en vue de la libération de leurs sœurs et frères dans la foi, enlevés de l’affection de leurs familles et détenus dans des conditions inhumaines.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7852]