RTPacific Contact Avis
 
28.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Visite de l’IGPNH dans le Nord

Visite de l’IGPNH dans le Nord



Une délégation de l’Inspection générale de la Police nationale d’Haïti (IGPNH), composée de 27 policiers et cadres administratifs, a visité, du 12 au 15 mars 2019, le département du Nord. Cette tournée répond aux obligations de l’IGPNH de visiter les 10 départements géographiques du pays au moins une fois par année, a fait savoir, Ralph Stanley Jean Brice, inspecteur général en chef de l’IGPNH.

«Cette tournée d’enquête et d’inspection rentre dans le cadre de la mission de l’IGPNH d’inspecter, de contrôler et de s’enquérir sur les conditions d’évolution des policiers relatives aux règlements de discipline et de déontologie de l’institution policière, leurs rapports avec la population et les autorités locales », a fait savoir, pour sa part le commissaire divisionnaire, Benjamin Jean Claude, porte-parole adjoint de l’IGPNH.

Les données collectées seront soumises à la Direction générale de la PNH afin de rendre les policiers plus efficaces et efficients, a poursuivi le commissaire Jean Claude. L’occasion était pour l’inspection générale de la Police nationale dans le département, de constater l’état physique des bâtiments logeant certains commissariats dudit département : « la majorité des bâtiments logeant les commissariats sont propres et en bon état, toutefois, certains exigent des interventions rapides afin de les réhabiliter », a fait savoir, le porte-parole adjoint de l’IGPNH, commissaire divisionnaire, Benjamin Jean Claude.

Il a cité en exemple, les commissariats de Plaisance du Nord et de la Plaine-du-Nord qui ont été sévèrement touchés par le tremblement de terre d’octobre 2018, ainsi que ceux de Limbé et de Bas-Limbé. Pendant son passage dans la métropole Nord du pays, l’IGPNH a poursuivi des enquêtes jadis en suspens. « Nous avons travaillé sur 9 dossiers d’enquête pour des cas divers, 5 enquêtes de terrain ont été réalisées, 7 policiers et 5 plaignants ont été auditionnés, et une seule confrontation était réalisée », rapporte le commissaire Benjamin.

Par ailleurs, l’IGPNH a dit relever certaines difficultés auxquelles font face les policiers dans le département du Nord, notamment le manque d’effectif et de moyens de transport, manque de matériel de bureau et de moyens de communication, entre autres. Parallèlement, l’inspection générale de la Police nationale d’Haïti a annoncé pour le mois d’octobre prochain, l’ouverture d’une antenne de l’IGPNH dans la région du Nord et deux autres dans le département de l’Artibonite qui desservira l’Artibonite et le Centre et une autre dans le Grand Sud.

Rappelons que la commune de Port- Margot est privée de la présence policière depuis plus de quatre ans, après que des inconnus aient mis le feu dans le bâtiment logeant le commissariat. Toutefois, pour l’heure, le commissariat est en train de se réhabiliter.

Hervé Délima




Articles connexes


Afficher plus [8284]