RTPacific Contact Avis
 
27.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

« Ranfòse » : vers la sensibilisation sur la fortification des aliments

« Ranfòse » : vers la sensibilisation sur la fortification des aliments



Dans le cadre du projet « Ranfòse », The Parteners of the Amaricas, en collaboration avec Groupe alliance mondiale pour l’alimentation et de la fortification « Global Alliance For Improved Nutrition » (GAIN), a organisé, le jeudi 20 décembre 2018, à l’hôtel Kinam 1, un symposium sur la sensibilisation sur les produits fortifiés. Plus d’une centaine de patrons de pâtisseries et de boulangeries ont pris à cette rencontre tenue sous le thème « sensibilisation autour de l’importance sur les produits fortifiés ».

En vue de sensibiliser la population haïtienne sur l’importance de la fortification alimentaire, dans le cadre du projet baptisé « Ranfòse », les responsables The Parteners of the Americas et le GAIN ont rencontré plusieurs patrons de boulangeries et de pâtisseries du pays, ce jeudi 20 décembre 2018. Informer les participants sur l’état des micronutriments en Haïti, présenter le programme en vertu de la loi sur fortification alimentaire en Haïti, faire connaître les produits fortifiés : « boulangeries et pâtisseries », sensibiliser les utilisateurs des aliments fortifiés sont, entre autres, les différents points qui ont été débattus par les intervenants.

À l’occasion de cette journée, les dirigeants de ces structures ont présenté l’effet des produits fortifiés sur la santé des gens. Si l’on en croit les propos des différents intervenants, les produits fortifiés combattent plusieurs maladies, les malnutritions, l’anémie, entre autres.

La farine fortifiée est importante

Au cours de leur intervention, les conférenciers ont parlé sur l’importance de la farine fortifiée dans la vie des enfants. Selon eux, cette substance aide les progénitures à combattre contre la diarrhée et l’anémie. « Cette farine est fabriquée à la base de la vitamine B. On sert avec la farine fortifiée parce qu’elle contient énormément de vitamine que le corps en a besoin pour son bon fonctionnement », a-t-on appris au cours de cette rencontre. Ils ont aussi ajouté que la farine fortifiée est confectionnée à la base du zinc, de l’acide folique, du fer et la vitamine B.

Sel iodé, quelle est son importance pour la santé ?

Le sel iodé fait partie des produits fortifiés, les intervenants ont également mis l’emphase sur ce produit qui, selon eux, est très important pour le bien être du corps humain. Le sel iodé est un micronutriment. Il importe de souligner que ce produit contient des vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides animés, entre autres.

Le sel iodé est très utile pour la santé des gens, en particulier les femmes enceintes. Le sel est un sel alimentaire enrichi en iode, de façon à réduire les risques de carence en iode. Cet élément est indispensable à la production des hormones thyroïdiennes et sa carence peut entraîner la formation de goitre, un retard de croissance et divers troubles mentaux. Dans le monde, deux milliards de personnes souffrent d’un manque d’iode qui serait la première cause évitable de retard mental.

Effet, les conférenciers ont invité les parties prenantes à utiliser ce produit. Car, dissent-ils, le sel iodé aide une personne à développer son intelligence. Il est conseillé, ajoutent-ils, que chaque personne consomme du sel iodé tous les jours. « Ce sel peut contribuer à l’agrandissement des enfants », a-t-on laissé entendre.

De plus, selon certains experts, dans un régime alimentaire de très faibles quantités d’iode suffisent à prévenir ces problèmes. Mais dans le monde, beaucoup de sols ne présentent que de faibles taux naturels en iode et les légumes ne peuvent alors pas s’en enrichir suffisamment. « C’est pourquoi la législation de nombreux pays impose ou autorise un ajout d’iode dans le sel commercial en compensation. Le sel iodé n’est pas cher et est un moyen efficace de distribuer cet oligoélément », a-t-on affirmé.

Le directeur exécutif du projet « Ranfose », Yves-Laurent Régis, dans son intervention, a fait croire que cette activité va permettre aux différents participants de mieux connaître l’importance des produits fortifiés dans leur vie. Pour lui, les produits fortifiés permettent de combattre tous types de malnutritions. Plus loin, il a fait savoir que le projet « Ranfose » s’installe à travers tout le pays pour le bénéfique du plus grand nombre. « Ce projet a été lancé suite à un programme du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) qui est chargé dans la fortification des aliments dans le pays. Notre objectif est d’apporter nos supports à toutes les entreprises du pays oeuvrant dans la production des aliments », a précisé M. Régis.

Il a en outre indiqué qu’en Haïti il y a une carence en iode et vitamine dans les nourritures utilisées. Pour lui, l’aliment est une nécessité pour une santé robuste.

À titre de rappel, le projet « Ranfose » est lancé depuis l’octobre 2017. Selon certaines données disponibles en Haïti, plus de deux millions de personnes se trouvent en situation d’insécurité alimentaire.

Cluford Dubois




Articles connexes


Afficher plus [8356]