Accueil » Société » Yves Déjean fête ses 90 ans

Yves Déjean fête ses 90 ans

17 mai 2017, 10:54 catégorie: Société3 137 vue(s) A+ / A-

L’ « Akademi kreyòl ayisyen » (AKA) de concert avec le bureau du secrétaire d’Etat à l’alphabétisation et la faculté de Linguistique appliquée de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) ont célébré avec éclat les 90 ans du docteur en linguistique Yves Déjean. La célébration de cet anniversaire s’est déroulée à la direction des études post-graduées de l’UEH à Pacot dans l’après midi du mercredi 16 mai 2017 en présence notamment du fêté, du président de l’AKA, Pauris Jean- Baptiste et d’autres universitaires et intellectuels haïtiens.

L e linguiste Yves Déjean est né à Port- au- Prince le 16 mai 1927. La fête s’est déroulée dans une ambiance empreinte de fraternité et de convivialité. Yves Déjean assis sur sa chaise roulante, écoutait avec attention les témoignages et les hommages qui lui étaient rendus.

Sous la direction du maitre de cérémonie, Emmanuel Lafalaise, plusieurs personnalités ont pris la parole pour retracer le parcours de cet éducateur qui a œuvré pour promouvoir l’enseignement de la langue créole en Haïti. « C’est un jour très particulier pour nous les créolistes, la célébration des 90 ans de Yves Déjean qui a consacré toute sa vie pour la promotion de la langue créole » a déclaré d’entrée de jeu Luna Gourgue, secrétaire générale de l’AKA.

 Le doyen de la faculté de Linguistique appliquée Renauld Govain a pour sa part salué les diférents travaux réalisés par Yves Déjean dans le domaine des sciences du langage. Il en a profté pour exprimer sa gratitude envers celui qu’il présente comme son professeur et mentor. « Vivre sur cette terre pendant 90 ans est une grâce et une faveur. Yves Déjean a construit pierre après pierre une œuvre considérable qui rend service à la société. Aujourd’hui nous célébrons l’anniversaire d’un homme humble, simple et efacé, mais qui s’impose par la qualité de ses œuvres et de ses réfexions », a dit le professeur Govain.

Le président de l’ « Akademi kreyòl ayisyen », Pauris Jean –Baptiste, a souligné que cela fait 90 ans que Yves Déjean laisse jaillir son soufe partout où il passe. « Avec sa plume, il a exprimé ses idées pour indiquer le chemin qui doit libérer notre esprit de toute entrave linguistique. Il est resté égal à lui-même. C’est un modèle. Merci Yves Déjean pour ce que tu représentes parmi nous », a-t-il déclaré. Le professeur Lemète Zéphyr a fait un survol sur l’œuvre abondante du professeur Déjean. Pour lui « Yves Déjean est le père spirituel de bon nombre d’étudiants à travers le monde. Il est celui qui marche avec son environnement. Cette attitude intellectuelle a permis de camper la stature de l’intellectuel, du linguiste qu’il représente. Il écrit sur des sujets relatifs à la linguistique et à l’éducation. Ses propositions entre autres sur l’orthographe créole demeurent d’actualité » a-t-il fait remarquer.

En guise de témoignages d’afections plusieurs autres intellectuels, dont Emmanuel Stéphane Laurent, Rodny L. Esteus, Alex Déjean, le père William Smarth et Adeline Chancy, ont chacun à sa manière salué le travail de Yves Déjean sur l’apprentissage de la langue. Durant cet après-midi de fête, des plaques d’honneur, des ouvrages et des articles écrits par Yves Déjean ont été exposés. Un documentaire a été projeté pour revoir son itinéraire, sa passion pour défendre la langue créole, l’une des pièces maitresses de l’identité haïtienne. Un poème de Clotaire Saint-Natus a accroché les regards et a ajouté ses lettres de noblesse à la célébration de la naissance du nonagénaire : «Tu n’es pas un yvelotais habitant le yvelot dans la Seine maritime. Tu es un ayisyen natif natal bourré de connaissances, de l’amour d’autrui et de la langue maternelle, la langue du peuple ayisyen.

Déjà tu es un océan c’est-à-dire la plus grande étendue de nous, parmi nous, honneur et respect maitre de la rosée de l’aube ».

Schultz Laurent Junior

Comments

comments

scroll to top