Accueil » Sport » Sans visas, les athlètes haïtiens ne verront pas la Colombie

Sans visas, les athlètes haïtiens ne verront pas la Colombie

14 mars 2018, 7:43 catégorie: Sport11 536 vue(s) A+ / A-

Kyanna Louissant au milieu des filles en bleu, représentante d’Haïti.

Courtoisie : Page Facebook de la FHTK.

 

Les qualifications pour les jeux de Barranquilla ont été disputées au Mexique du 6 au 9 mars dernier. Les athlètes haïtiens par faute de visas, refusés par l’Ambassade du Mexique, sont disqualifiés et ne participeront pas aux prochains jeux d’Amérique centrale et de la Caraïbe, qui auront lieu du 20 juillet au 5 août 2018 à Colombie.

Dix athlètes de la Fédération haïtienne de taekwondo (FHTK) devaient se rendre au Mexique, la semaine écoulée, pour disputer leur qualification pour les jeux de Barranquilla. Malheureusement, huit d’entre eux ont été recalés par l’Ambassade du Mexique du fait que la date de leur demande ne correspondait à celle du rendez-vous de l’Ambassade du Mexique.

Comme un malheur ne vient jamais seul, les deux athlètes ne résidant pas en Haïti n’ont pas pu rejoindre le Mexique pour concourir à cause notamment d’un changement de date à la dernière minute, qui a enfoncé la situation de la FHTK dans ces qualifications. En effet, ne pouvant pas participer aux qualifications, les athlètes haïtiens sont automatiquement inéligibles pour les prochains jeux de Barranquilla qui se dérouleront à Colombie en été prochain où la Fédération haïtienne de tennis de table et celle de basketball ont tous deux déjà validé leur billet.

Toutefois, la FHTK s’est contentée d’une médaille de Bronze, gagnée par Kyanna Louissaint qui a terminé à la troisième place dans un tournoi d’Open taekwondo, organisé également au Mexique tout de suite après la désillusion haïtienne dans les éliminatoires.

Partons à la connaissance de Kyanna

Kyanna Louissaint, de son nom complet, de catégorie -53 kg, née à Atlanta Georgia, est âgée de 17 ans. De père haïtien, elle est affiliée à la Fédération haïtienne de taekwondo. Elle a disputé nombreux tournois pour la FHTK, notamment un championnat à Trinidad & Tobago en 2014, elle est championne au Mexique en 2015. L’année dernière, elle a fait flotter le bicolore haïtien à Las Vegas en terminant à la deuxième place à l’US Open. Elle se prépare à représenter Haïti dans d’autres compétitions cette année et au Championnat du monde.

Par ailleurs, la Fédération haïtienne de Taekwondo a déjà de nouvelles perspectives. Cinq athlètes parmi eux Kyanna Louissaint, se préparent, dorénavant à participer aux qualifications de l’Olympique de la jeunesse, prévues pour les 6 et 7 avril prochain à Hammamet, en Tunisie.

En conclusion, la disqualification haïtienne pour les prochains jeux n’a, jusque-là, aucune répercussion sur la Fédération haïtienne de taekwondo. D’autant plus que, le président de la FHTK, Frenel Ostin, avoue avoir déjà discuté avec les concernés, car il ne s’agit pas d’une erreur de la FHTK mais au contraire, d’un abus, d’une faille de l’organisation. Car, le changement d’heure ne devait, en aucune façon, être fait sans un avertissement. Donc, la Fédération haïtienne de taekwondo est éliminée par forfait pour les jeux de Barranquilla de 2018.

Jessica Jean

 

Comments

comments

scroll to top