Accueil » Economie » La Vice-présidence de la Commission des Amériques de l’OMT attribuée à Haïti et Brésil

La Vice-présidence de la Commission des Amériques de l’OMT attribuée à Haïti et Brésil

13 septembre 2017, 8:46 catégorie: Economie6 000 vue(s) A+ / A-

La titulaire du ministère du Tourisme, Colombe Emilie Jessy Menos.

 

En marge de la 22e Assemblée générale de l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT) qui se tient du 11 au 16 septembre 2017 à Chengdu (Chine), le siège de la Vice-présidence de la Commission des Amériques de l’OMS a été conjointement attribué à la République d’Haïti et celle du Brésil.

Depuis 2015, Haïti a été élue présidente de cette Commission des Amériques de l’OMT qui se réunit périodiquement en session plénière autour des thématiques prioritaires pour le développement du tourisme dans la région. Par cette mission, Haïti et le Brésil assurent cette responsabilité jusqu’en 2019. Notons que la prochaine réunion de travail de la Commission des Amériques se tiendra au Paraguay. Cette élection a été confirmée suite à la 22e assemblée de l’OMT. Pour l’instant, une délégation haïtienne, conduite par la ministre du Tourisme et des Industries créatives (MTIC), Colombe Emilie Jessy Menos, est présente à Chengdu pour prendre part à cette 22e Assemblée générale de l’OMT, à laquelle prennent part plus de 1 000 délégués.

« Une occasion d’unir le secteur autour d’un objectif commun : faire du tourisme un véritable moteur du développement durable ». C’est ainsi que le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, s’est référé à la prochaine Assemblée générale de l’OMT. Cette rencontre bisannuelle, qui s’est tenue à Chengdu (Chine) du 11 au 16 septembre, est mise à profit pour débattre de la façon d’accroître la contribution du tourisme aux objectifs de développement durable (ODD) et définir les actions à mener par l’Organisation pendant la période 2018-2019.

Un débat de haut niveau sur le tourisme et les ODD, une séance spéciale sur le tourisme intelligent, les célébrations de l’année internationale du tourisme durable pour le développement (2017), la conversion du Code mondial d’éthique de l’OMT en une convention internationale et les tendances actuelles du secteur touristique sont autant de sujets figurant à l’ordre du jour de la 22e session de l’Assemblée générale de l’OMT qui se penche également sur les lignes d’action et les priorités clés de l’Organisation pour les deux prochaines années.

« Cette Assemblée générale nous offre une opportunité unique de prendre des décisions essentielles qui nous montreront le chemin à suivre pour contribuer de façon significative à l’avenir des peuples et de la planète », a affirmé le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. « L’Assemblée générale de l’OMT étant la réunion par excellence des chefs de file mondiaux du tourisme, nous devons profiter de cette occasion. » « Le tourisme est à une croisée des chemins. Cette Assemblée doit nous permettre de consolider notre secteur face aux changements auxquels celui-ci se voit confronter », a-t-il ajouté.

 Cette 22e session de l’Assemblée générale est la seconde à se tenir en Chine et la quatrième dans la région Asie-Pacifique. « La Chine n’est pas seulement le quatrième pays le plus visité au monde et le premier marché émetteur de la planète ; elle est aussi un exemple de pays ayant placé le tourisme au rang de ses moteurs de développement prioritaires. Les efforts déployés par les autorités chinoises pour faire du tourisme un pilier stratégique de l’économie nationale et un outil de développement efficace expliquent que la Chine soit l’hôte idéal de cette Assemblée générale de l’OMT », a souligné M. Rifai.

Therno N. A. Sénélus

Comments

comments

scroll to top