Accueil » Sport » Vers la redynamisation du basketball féminin

Vers la redynamisation du basketball féminin

09 novembre 2017, 9:30 catégorie: Sport11 401 vue(s) A+ / A-

Sous l’égide de la commission de basket féminin, la Fédération haïtienne de basketball (FHB) organisera, le 18 novembre prochain, la troisième édition du tournoi de basket « 3×3 féminin ». Seize équipes issues de plusieurs départements seront sur la ligne de départ dans l’objectif de glaner la première place.

Le 18 novembre de cette année, au Centre de formation classique, à Babiole, la Fédération haïtienne de basketball (FHF), via la commission de basketball féminin, organisera la troisième édition du basketball trois contre trois féminin. Ce tournoi réunira seize équipes. Plusieurs d’entre elles ont déjà confirmé leur participation, dont LMJ force TNT Heat, et le double tenant du titre, El Quator.

« Contrairement aux deux éditions précédentes qui ont réuni seulement des équipes de la région métropolitaine de Port-au-Prince, des équipes venant d’autres régions de la République participeront à cette compétition : Cap-Haïtien, Port-de- Paix, Léogâne, Hinche, Ganthier, St Michel », a précisé Majorie Pierre, présidente de la commission de ce tournoi.

Les responsables de la Fédération attendent la confirmation des autres équipes d’ici au début de la semaine prochaine. Une fois en place, les filles tenteront de détrôner la formation El Quator qui a déjà mis la main sur les deux premières éditions.

Le vainqueur de la compétition ainsi que les autres équipes participantes partiront avec des trophées, médailles et d’autres primes alléchantes, selon le vice-président de la FHB, Alph Ulysse qui se dit confiant quant au niveau de basketball que vont montrer les filles.

Parallèlement, le numéro 2 de la FHB en a profité pour rappeler que sa fédération, à travers la direction technique nationale, a organisé, du 31 octobre au 5 novembre, son premier mini camp de basket féminin. Ledit camp a réuni les dix-sept meilleures joueuses de la semaine olympique organisée par le Comité olympique haïtien (COH) en août dernier.

Il s’agit, entre autres, de Joseph Billanda, Miranda Fils Aimé, Etienne Jenny, Schephathia Louis Charles, Ruth Datis, Sylliana Dieudonne, Alissa Marcha Ornella Pierre, Godjina Willi, Nathalie-Arielle Lerebours, Naissah Paul, Christelle, Sarah Vincent, Christelle Francois, L. Dashiana Pierre Simon, Corvil Woodeline et Adrien Damicha.

Ce camp a été organisé, selon la précision des responsables de la FHB, dans le but d’instituer une sélection nationale féminine des moins de 23 ans. Les formateurs étaient des coaches et arbitres haïtiens. Port-au- Prince a été représenté par Guerrier Johnny Carl et Paul Philippe. Tandis que la deuxième ville du pays, le Cap-Haïtien, avait pour représentant Saintilus Jean Antoine. Comme arbitre, il y a eu la présence de Marie Marthe Jean.

Fédia Stanislas

Comments

comments

scroll to top