Accueil » Economie » Vers le renforcement de la transparence des finances publiques

Vers le renforcement de la transparence des finances publiques

06 septembre 2018, 6:54 catégorie: Economie12 348 vue(s) A+ / A-

Pendant ces derniers temps, la non-transparence des finances publiques pèse un poids très lourd dans le développement du pays. Ce constat est patent. En vue d’améliorer la gestion des finances publiques, le ministère de l’Économie et des Finances (MEF) en partenariat avec la Banque mondiale (BM) a mis sur pied un projet d’amélioration de la gestion des finances publiques et de l’information statistique. D’après les informations rapportées, ce projet qui est lancé, le mercredi 05 septembre 2018, est financé à hauteur de 15 millions de dollars américains par la BM.

Le projet d’amélioration de la gestion des finances publiques et de l’information statistique lancé par le MEF et la BM, ce mois de septembre, se donne pour objectif d’aboutir à une meilleure compréhension des données financières et des gens qui fonctionnent dans le système. Selon les responsables du ministère de l’Économie et des finances, ce projet va jouer un grand rôle dans le processus de la réforme publique.

Plus loin, les cadres du MEF présents au moment du lancement de ce projet pensent que le pays a franchi une grande étape. En ce sens, disent –il, cela va permettre à Haïti de renforcer sa capacité en matière de finances publiques. « Ce projet permettra notamment de produire, de diffuser et d’utiliser des informations financières et budgétaires plus claires et plus récentes, dans le but d’améliorer la gestion et le contrôle budgétaire », a-t-on précisé.

Ce projet vise en particulier à sensibiliser la population haïtienne une plus grande participation citoyenne à une meilleure gestion et une utilisation plus rationnelle des ressources publiques, si l’on croit les propos des représentants du MEF qui participaient dans le lancement du projet d’amélioration de la gestion des finances publiques. Aussi, ajoutent-ils, à travers ce projet les autorités étatiques vont prendre des mesures nécessaires visant à mettre sur pied des savoirs concernant la réforme.

Pour le coordonnateur de l’unité de la coordination des projets au ministère de l’Économie et des Finances, Lys Faucher, ce projet va apporter sa pierre dans la lutte contre la corruption dans le pays. « Toutes les institutions étatiques dont leur mission est de combattre la corruption en Haïti sont prises en compte à travers ce projet », a déclaré M. Lys.

Le représentant de la Banque mondiale en Haïti, Evans Jadotte, de son côté, croit que le projet d’amélioration de la gestion des finances publiques et de l’information statistiques va jouer sa participation pour un meilleur contrôle dans la finance publique. « Ce projet prendrait en compte toutes les transactions budgétaires et financières de l’État et de produire, en temps réel, tous les rapports indispensables à un meilleur contrôle », a-t-il déclaré.

Il faut rappeler que plusieurs projets sont lancés durant les dernières décennies dans l’objectif de renforcer les institutions étatiques. En effet, en février 2018, l’office de management des ressources humaines (OMRH) et la banque interaméricaine de développement (BID) ont lancé un projet dans l’objectif de réformer et moderniser les institutions publiques haïtiennes. Ce projet est financé à un montant de soixante-quinze millions de dollars américains (75 000 000.00 US).

Cluford Dubois

Comments

comments

scroll to top