Accueil » Technologie » Tourisme virtuel à la Citadelle Laferrière

Tourisme virtuel à la Citadelle Laferrière

27 novembre 2015, 1:23 catégorie: Technologie893 vue(s) A+ / A-

Quelques conférenciers des 3es Journées scientifiques de l’ESIH. / Photo : ESIH

 

Le laboratoire SITERE promet une visite du plus célèbre monument d’Haïti sans aller sur place, à l’aide d’un casque pour une immersion totale en  trois D. Une prouesse technologique dévoilée aux 3es Journées scientifiques de l’ESIH qui ont rassemblé plusieurs intervenants haïtiens et étrangers.

 

« La modélisation de la Citadelle nous a pris  six mois de travail, a précisé M. Marc Henry Jeanty du laboratoire de recherche scientifique en Simulation, Télécommunication et Réalité virtuelle (SITERE) de l’École supérieure d’Infotronique d’Haïti (ESIH). Accompagnés d’un ingénieur, nous avons effectué des mesures et pris des photos du monument pour le reconstituer en  trois dimensions (3D) sur ordinateur, y compris les textures des murs. »

Loin de simples vidéos, la technologie de réalité virtuelle permet des expériences d’immersion touristique à distance toujours plus proches de la réalité. Muni de son casque, reproduisant images et sons, l’utilisateur plongé au cœur d’un site touristique interagit avec cet environnement reproduit fidèlement par ordinateur.

 

Palais National « ressuscité »

« Imaginez une visite du Palais National détruit par le tremblement de terre de 2010, si on avait pu le modéliser auparavant, s’extasie M. Jeanty. Début novembre, au Marriott Hôtel, pendant les Journées scientifiques JSESIH 2015, il a pu démontrer avec d’autres ingénieurs du SITERE les perspectives d’une telle initiative pour la promotion du tourisme local et la valorisation du patrimoine historique haïtien.

« Comme tests nous avions déjà modélisé une partie du Parc Historique de la Canne à sucre et du parc de Martissant. Notre prochain objectif sera Fort Jacques » explique-t-il, avant de préciser pour les intéressés, que l’ESIH fournit les informations sur les spécifications techniques du matériel nécessaire et assure l’installation du système chez l’utilisateur. « Nous avons plusieurs packages disponibles et nos propositions s’adaptent aux différents besoins.»

 

Valoriser la recherche

Durant les Journées scientifiques, les onze autres interventions ont porté sur différents sujets autour du thème « Recherche scientifique, innovation et développement dans un pays du Sud : Haïti ». Organisée avec le soutien de l’Agence Universitaire de la Francophonie, JSESIH 2015 avait pour but « de faire, à travers les différentes interventions, une photographie de travaux de recherches et d’efforts d’innovation pouvant démontrer l’impact, la proximité et l’intérêt de cette activité dans notre vie de tous les jours et comme puissant levier de développement » selon les explications du Dr Ben-MansonToussaint, directeur du laboratoire SITERE.

Parmi les intervenants, chercheurs et universitaires haïtiens et français, citons l’ingénieur Claude Prepetit, qui a insisté sur l’importance de la recherche scientifique dans l’anticipation de l’impact des catastrophes et le Dr Jean William Pape, qui a expliqué comment les recherches menées par les centres GHESKIO qu’il dirige ont contenu l’expansion de maladies infectieuses graves comme le sida, la tuberculose et le choléra.

Comments

comments

scroll to top