Accueil » Culture » Le tourisme au coeur de la 12e édition du Festival international de jazz

Le tourisme au coeur de la 12e édition du Festival international de jazz

05 octobre 2017, 9:28 catégorie: Culture4 659 vue(s) A+ / A-

Organisateurs du Festival international de jazz en conférence de presse.

 

Les organisateurs du festival international de Jazz Joël Widmaier, Nathalie Laroche, Anne Sophie, Richard Cantave ont donné, ce jeudi 5 octobre 2017, une conférence de presse sur la tenue de la 12e édition du Festival international de jazz, au café 36 à Pétion-ville. Cette année, selon les organisateurs, un accent particulier est mis sur le Tourisme. En ce sens, ils proposent plusieurs forfaits touristiques pour satisfaire tous les festivaliers, y compris les amateurs de plage à l’occasion de cette douzième édition qui se déroulera du 20 au 29 janvier 2018.

Contrairement aux éditions précédentes, les organisateurs du Festival de jazz en Haïti ont décidé de placer le tourisme au centre de la douzième édition. Du 20 au 29 janvier 2018, les amants de jazz et les passionnés de circuits touristiques sont attendus un peu partout sur les meilleurs scènes et sites touristiques du pays. Port-au-Prince, Jacmel, Cap-Haïtien sont parmi les lieux qui accueilleront cette nouvelle édition du Festival de jazz.

Avec un menu aussi riche que varié, les participants auront droit, du 24 au 28 janvier 2018, à une véritable tournée touristique. Le tour de la Capitale en tap-tap, visite à Jacmel, découverte de la Citadelle et du Palais sans Souci, visite du musée Ogier-Fombrun sont parmi les destinations retenues pour cette douzième édition édition du Festival de jazz de Port-au-Prince. Pour couronner le tout, c’est le très convivial hôtel Royal Decameron qui recevra, pour la première fois, la clôture de cette édition.

Pour rehausser l’éclat de l’événement, les organisateurs ont entrepris une campagne de communication à la fois dans les médias traditionnels et médias sociaux. Encarts dans des magazines de Jazz en ligne, mailings blasts, flyers visant les touristes ont été diffusés en Haïti, à Montréal, à New York et en Guadeloupe dans le cadre de la campagne de promotion. Aussi, faut-il souligner que des vidéos promotionnelles accentuant l’aspect « découverte touristique » de cette édition ont été produites. La fondation Jazz a recruté, en ce sens, une firme new-yorkaise pour faire connaître le festival aux grands médias américains, a fait savoir M. Widmaier.

La fondation Haïti Jazz a également intensifié sa présence sur les réseaux sociaux et sur la communication internationale. Une équipe bénévole « tourismes et visibilité » a été mise sur pied dès le mois de juin pour dynamiser la présence virtuelle du PAPJAZZ pour cette douzième édition, a rappelé Joël Widmaier.

De son côté, Richard Cantave a déclaré qu’après avoir visité plus d’une cinquantaine de pays, dit remarquer que beaucoup de personnes sont intéressées à Haïti. « Je serai accompagné de vingt personnes en provenance de différents pays du monde qui s’intéressent beaucoup à la culture haïtienne. Nous allons visiter Cap- Haïtien et Jacmel, considérées comme deux villes historiques », a précisé Richard Cantave.

« Haïti Roosts et Mennen m la, deux jeunes entreprises haïtiennes se sont associées pour offrir une expérience complète qui inclut l’accès à tous les concerts du PAPJAZZ et aux “after hours” », a informé pour sa part, Anne Sophie dans son intervention, précisant que « Mennen m la » a introduit une forme de tourisme social et durable en Haïti. Car, dit-elle, c’est vraiment important d’inclure les communautés locales dans les projets offerts aux touristes. Dans cette perspective, « Mennen m la » offre la possibilité aux touristes d’avoir une famille d’accueil paysanne conformément à la vision de l’entreprise.

Nelka Faedra Fortuné

Comments

comments

scroll to top