Accueil » Actualité » Six femmes inscrites comme candidates à la présidentielle de 2015

Six femmes inscrites comme candidates à la présidentielle de 2015

22 mai 2015, 4:15 catégorie: Actualité689 vue(s) A+ / A-

Six femmes figurent parmi les 70 personnalités inscrites en tant que candidats à la présidence, observe AlterPresse

Il s’agit de Marie Josefa Gauthier, ancienne ministre des affaires sociales et du travail (Mast) durant l’administration de Michel Martelly et du premier ministre Laurent Lamothe au cours de la période de 2012.

Josepha Gauthier est candidate sous la bannière de l’Alliance démocratique pour la réconciliation nationale.

Marie Antoinette Gauthier est médecin de formation et candidate sous la bannière du Plan d’action citoyenne. Ancienne footballeuse, elle est impliquée dans des actions sociales.

Joe Marie Judie C. Roy, unique femme en lice à la présidentielle de 2005, se retrouve dix ans plus tard sous la bannière du Regroupement patriotique pour le renouveau national (Reparen). Avec 7 mille 899 voix, elle avait obtenu un score de 0.41% au terme des joutes ayant vu René Préval briguer un second mandat.

Danielle Saint-Lot, pour sa part, est cofondatrice de Femmes en démocratie (Fed). Elle a été titulaire du ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme durant le gouvernement intérimaire de Gérard Latortue (2004-2006). Elle est une économiste.

Ex candidate à la mairie de Pétion-Ville (périphérie est de la capitale), Danielle Saint-Lot travaillait depuis aout 2003 comme Directrice de formation dans un programme de l’Agence internationale d’aide du gouvernement américain (Usaid).

Ancienne porte parole du Parti politique Haïtien tèt kale (Phtk), elle a pourtant déposé sa candidature sous la bannière de Defile pati politik fanm ak fanm, ce mercredi 20 mai 2015.

Edmonde Supplice Beauzile, ancienne député et sénatrice du département du Centre, à la tête du parti Fusion des Sociaux-démocrates depuis le 25 septembre 2011 lors d’un congrès à Mirebalais (est), a déposé son dossier également.

Elle avait affiché une position plutôt favorable vis-à-vis de l’administration Martelly vers la fin de son mandat au Senat.

Maryse Narcisse, médecin généraliste de formation, consultante en médecine, a obtenu la bénédiction de l’ancien prêtre défroqué Jean-Bertrand Aristide pour être son successeur à la tête du parti Fanmi lavalas.

Par ailleurs, un grand nombre d’inconnus de la scène politique et médiatiques figurent dans la liste.

Il faudra attendre la liste définitive, dont la publication est prévue pour le samedi 30 mai 2015, pour connaître les candidates et candidats qui s’affronteront le 25 octobre.

Sources: AlterPresse

Comments

comments

scroll to top