Accueil » Société » Une session de formation au profit des volontaires

Une session de formation au profit des volontaires

13 septembre 2017, 9:40 catégorie: Société5 740 vue(s) A+ / A-

Séance de formation organisée par la Croix-Rouge haïtienne le mercredi 13 septembre 2017,

dans ses locaux, de concert avec le Mouvement d’unité de la communauté par l’intégration

(MUCI) et l’Association des volontaires de la solidarité (AVS).

 

La Croix-Rouge haïtienne a organisé, le mercredi 13 septembre 2017, dans ses locaux, de concert avec le Mouvement d’unité de la communauté par l’intégration (MUCI) et l’Association des volontaires de la solidarité (AVS), une séance de formation. Ce, en vue d’inciter les jeunes à connaître l’importance de la Croix-Rouge dans un pays. Lors de cette activité, quatre formateurs : Périclès Jean Baptiste, Yvon Leclerc, Élisée Pierre et Denius François, coordonnateurs des unités au niveau de la diplomatie humanitaire au sein de la Croix- Rouge haïtienne, ont parlé des différentes thématiques ayant figuré à l’ordre du jour.

Tôt ce mercredi, des jeunes se sont réunis pour prendre part à cette séance d’information visant à retracer l’histoire de la Croix- Rouge. En prélude à cette activité, le président du conseil administratif de MUCI, Danel Georges, a effectué une discussion avec ces jeunes sur l’importance de différents métiers notamment l’élevage, la pêche, la mécanique-auto, entre autres, dans la société haïtienne. Dans ses propos de circonstance, M. Georges s’est montré très préoccupé par la situation environnementale du pays qui, selon lui, a une carence de jeunes aptes à contribuer à la gestion des catastrophes naturelles. Le numéro 1 du MUCI entend mettre en place une organisation de « donneurs de sang ». Il a profité de l’occasion pour inviter les jeunes à intégrer la caisse populaire MUCI.

 Lors de cette activité, le panéliste Périclès a fait un survol des différentes réalisations de son institution pendant les six dernières années au niveau de la santé et de l’éducation. Il a donné les procédures à respecter pour intégrer la Croix-Rouge comme travailleur. En ce sens, « la personne intéressée doit déposer des pièces et subir un test d’évaluation pour juger sa capacité. » Il a précisé qu’il est plus facile d’intégrer l’organisme de donneur de sang à titre de volontaire.

Âgée de 24 ans, Marie Maude Merise, étudiante en Service social de la faculté des Sciences humaines qui participait à cette formation, s’est montrée très satisfaite de cette séance de formation. « Je tiens à féliciter les responsables de MUCI et la Croix-Rouge pour cette initiative. Tous les jeunes devraient participer à ce genre de chose », estime-t-elle.

À noter que la Croix-Rouge haïtienne compte dix mille volontaires sur tout le territoire national. Elle fut fondée le 29 mai 1932 sous la présidence d’honneur du chef de l’État S.E.M. Sténio Vincent. Date, à laquelle a été approuvée la formation du conseil d’administration présidé par le docteur Rudolph Charmant qui devint le premier Président de la Croix-Rouge haïtienne.

Cluford Dubois

Comments

comments

scroll to top