Accueil » Société » Rendez-vous 2017 des villes francophones et francophiles

Rendez-vous 2017 des villes francophones et francophiles

25 juillet 2017, 8:19 catégorie: Société2 629 vue(s) A+ / A-

Natacha Gomez, chef traiteur, propose ses produits au marché des saveurs, Rendezvous
2017 des villes francophones.
Pierre Tessier (RDEE-Ontario), Rudolf Dérose (RENAPROTS), et deux
représentants de l’IFDD.

 

La francophonie des Amériques promeut le tourisme durable : Haïti participe

 La ville de Québec a accueilli le 2e Rendez-vous des villes francophones et francophiles du 17-19 juillet : une initiative née du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique http://www. francophoniedesameriques.com/ reseau-des-villes-francophones-etfrancophiles- damerique/#2017.

 Le Réseau a été fondé en octobre 2015 par les maires de Québec, Lafayette et Moncton, en collaboration avec le Centre de la francophonie des Amériques

 http:// www.francophoniedesameriques. com/

 Sa mission favorise l’établissement de projets collaboratifs entre les membres du Réseau pour renforcer la vitalité des communautés francophones par le développement touristique, économique, linguistique et culturel.

En juin 2017, le Réseau comptait 140 villes membres au Canada, aux États-Unis et dans les Caraïbes. Plus de 200 maires, préfets et représentants d’organismes ont participé au Rendez-vous 2017 incluant deux représentants d’Haïti.

« Par-chemin » de collaboration

Le RDÉE-Ontario (Réseau de développement économique et d’employabilité de l’Ontario) www. rdee-ont.ca/, l’IFDD (Institut de la Francophonie pour le développement durable) www. ifdd.francophonie.org/ et le RENAPROTS (Réseau national des promoteurs du tourisme solidaire en Haïti) https://www.facebook. com/RenaprotsTourismeSolidaire/ ont signé un «par-chemin» de collaboration mercredi 19 juillet à Québec.

 Ce projet collaboratif permettra aux parties prenantes de partager leur expertise en tourisme durable dans le but de promouvoir et réaliser des projets de circuits touristiques écoresponsables et axés sur le développement socio-économique des communautés d’accueil.

 Économie verte

 Dans un premier temps, le RDÉEOntario organisera la conférence internationale ECORISMO qui se tiendra à Ottawa en avril 2018.

«Cette conférence visera à sensibiliser les opérateurs à l’importance d’offrir des produits touristiques écoresponsables en accord avec les valeurs des touristes et des communautés d’accueil», a précisé M. Pierre Tessier, directeur général du RDÉE-Ontario.

«Les gens recherchent l’authenticité. Nous devons promouvoir les spécialités de nos régions. Mettre le focus sur tout ce que nous avons de meilleur sous le signe de l’économie verte», selon M. Tessier.

ECORISMO inclura la participation de plusieurs conférenciers sur le thème du tourisme durable dont M. Rudolf Dérose, coordonnateur du RENAPROTS, qui présentera sur les circuits écotouristiques du Réseau en Haïti.

Pratiques exemplaires

Le Rendez-vous 2017 proposait un programme d’ateliers dont celui sur le tourisme comme vecteur de développement durable pour les collectivités présenté par Mme Sonia Vaillancourt, vice-présidente de l’OITS (Organisation internationale du tourisme social) http://pro. auvergnerhonealpes-tourisme. com/ar t i c l e / l – o rg an i s at i on – internationale-du-tourisme-socialoits

L’allocution de Mme Vaillancourt a porté, entre autres, sur les principes guidant les meilleures pratiques du tourisme durable évoluant autour de l’économie, du social et de l’environnement.

Par tourisme durable, on entend l’inclusion sociale par le développement économique, la réduction de la pauvreté, la création d’emplois. Rappelons que 2017 est l’Année internationale du tourisme durable http://media.unwto.org/ f r/pre ss – rel ease/2015-12-10/ les-nations-unies-proclament- 2017-annee-internationale-dutourisme- durable-

Espace Caraïbes

Lors de son atelier, Mme Vaillancourt a convié M. Rudolf Dérose, coordonnateur du RENAPROTS, à partager l’expérience du Réseau en tourisme durable.

M. Dérose a évoqué la Route du café, l’un des produits touristiques écoresponsables du RENAPROTS dont il est l’instigateur. La Route du café http://l-express.ca/experiencecafe- en-haiti/ est animée par les planteurs de la communauté de Fonds Jean-Noël dans le Sud-Est d’Haïti.

« Il s’agit d’un tourisme dit « alternatif » qui vise à minimiser les effets négatifs du passage des touristes sur l’environnement au sens large et de s’assurer que les populations locales participent aux activités touristiques en tant qu’acteurs et bénéficiaires des retombées économiques », a défini M. Dérose.

 Le RENAPROTS aspire à développer un menu de routes solidaires axées sur les produits d’Haïti, dont la route de l’eau, du sel, de la canne à sucre, du riz, et plus.

 100% lokal

Mme Natacha Gomez, de Cap- Haïtien a participé au Marché des saveurs du Rendez-vous 2017. Mme Gomez est chef traiteur, mais aussi consultante en tourisme et spécialiste en événements spéciaux www.investahaiti.com

«Nous voulons ramener le tourisme en Haïti via l’agriculture biologique», a déclaré Mme Gomez. La chef traiteur a créé le Label 100% lokal qui sera officiellement lancé en 2018 « dans le but de sensibiliser à la consommation locale, du producteur au consommateur. »

Mme Gomez planifie de réaliser le 1er Forum taino-haïtien sur les thèmes culture et gastronomie les 23-24 novembre 2017 ainsi qu’un Salon de la gastronomie haïtienne à Port-au-Prince le 1er mai 2018.

 Annik Chalifour

Comments

comments

scroll to top