S'identifier Contact Avis
 
28.07° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sports rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
LETTRE OUVERTE

LETTRE OUVERTE








Son Excellence Mr. Le Président,
Mr. Le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
Honorables Sénateurs et Députés,
Décideurs Politiques,
de la République D’Haïti.

Tout d’abord, permettez-moi de vous formuler tous mes voeux de Santé et de Sécurité pour l’Année 2019.

En référence à la participation du Maire de Delmas à l’émission Pulsation de Télé Pluriel le vendredi 28 décembre 2018, je saisis cette opportunité, tant souhaitée, qui m’est donnée d’illustrer ce que je répète lors de toutes mes entrevues.

Répondant à la question de la Journaliste Marie Lucie Bonhomme concernant les Pompiers de Delmas, le Maire a clairement démontré qu’il est complètement ignorant dans le domaine (ce qui est parfaitement compréhensible, car il n’a aucune notion élémentaire dans la prévention incendie et la lutte contre incendie). En fait, cela démontre comment un décideur, un politicien, peut être influencé et manipulé pour des raisons diverses par des individus de tout acabit.

Ces dits individus influencent les décideurs en écartant tous les professionnels, dans l’unique but de s’enrichir. Leur unique objectif est de toujours tirer avantage d’une situation catastrophique, au détriment de la population entière, peu importe les conséquences, les résultats, le nombre de pertes en vies humaines et/ou en biens matériels.

Le Maire apparemment « très imbus du sujet », décrivait naïvement ses objectifs pour les Pompiers de Delmas. On se rend compte qu’il a bien appris sa leçon. Sans vouloir critiquer et juger ledit Maire, mon objectif est d’attirer votre attention une fois de plus et une fois de trop sur la nécessité de créer un Corps de Pompiers national et professionnel en Haïti.

Que vaut une vie humaine ???

Que vaut une vie humaine en Haïti ???

Pourquoi le problème des Pompiers n’a-t-il jamais été adressé par tous les gouvernements passés ?

Monsieur le Président, permettez-moi de vous rappeler que vous êtes responsable de la vie, de la sécurité, et de la sûreté de tous les citoyens haïtiens ou étrangers qui vivent sur le territoire d’Haïti.

Pourquoi les décideurs, les politiciens sont-ils si insensibles aux cris des victimes des incendies criminels ou accidentels ?

Savez-vous que chacun de vous et chacun de nous peut être victime d’un incendie accidentel ou criminel n’importe où et à tout moment ?

Ce service obligatoire de base que je réclame depuis plus de vingt (20) ans au nom des victimes, des sans voix et en mon nom personnel, nous est dû parce que nous payons nos taxes. Il est tout aussi important que les services de Santé, d’Eau potable, d’Électricité, etc…

Ce n’est pas une FAVEUR mais plutôt une OBLIGATION et un DEVOIR !!!

En prenant lecture de cette note je vous demande, de penser à vous et à vos familles qui sont autant exposés aux mêmes déboires que tous les contribuables, du plus petit au plus grand, de réfléchir sérieusement et profondément à l’importance de ce service inefficace dont la faiblesse a été la raison pour laquelle nombre de vies et biens ont été livrés a la proie des flammes et à la fureur des incendies, sans aucun recours; nous vous demandons d’entrer en vous-mêmes et de vous mettre à la place des victimes un instant, car NUL N’EST EXEMPT.

Le patrimoine de Radio Télé Kiskeya qui a été détruit par les flammes à cause de l’inefficience flagrante du service de pompiers en HAITI, est une perte colossale de plus et de TROP.

A chaque incendie de ce genre, notre cher pays HAITI s’appauvrit et perd de plus en plus ses repères et son identité.

A l’aube de la nouvelle année 2019, au nom de mes frères et soeurs haïtiens sans exception, je vous prie de bien vouloir mettre sur pied un Corps de Pompiers national, professionnel, digne du nom, et de façon permanente et irréversible avec des bases solides.

Se faisant, ce sera la plus importante réalisation de votre quinquennat et celle de la 50ème législature.

La nation entière vous sera reconnaissante et vous marquerez l’histoire de notre pays.

Avec toutes mes salutations patriotiques,

Gaël M.P. Painson
Chef Pompier
Président Directeur Exécutif de la Fondation Secours Gaël Painson



Articles connexes


Afficher plus [893]