RTPacific Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Naomi Osaka: puissance et précision contre Serena Williams

Naomi Osaka: puissance et précision contre Serena Williams



Avant cette rencontre, les enjeux pouvaient apparaitre plus cruciaux pour Serena Williams que pour Naomi Osaka. La première était en fin de carrière et pendant deux décennies avait accumulé victoire après victoire, elle courait après un record à faire pâlir n’importe quel joueur de tennis : un vingt-quatrième titre de Grand Chelem pour égaler le record apparemment imbattable de Margaret Court, et peut-être le désir de prendre une revanche sur l’étoile montante du tennis mondial qui l’avait terrassée en finale de l’US Open à New York en 2018. Naomi Osaka partage avec Williams le sens de la compétition, mais pouvait tout de même ressentir moins de pression, dans la mesure où elle avait toute sa carrière devant elle.

Cette demi-finale du premier Grand Chelem de la saison représentait leur quatrième rencontre et Osaka, dès le début du match, manifesta une claire nervosité. Son premier service ne passait pas, elle commettait plusieurs erreurs et perdit même son service. En face, Williams n’était pas mieux lotie. Elle aussi multipliait les erreurs. Aussi incroyable que cela puisse paraitre, ces deux superbes joueuses commettaient plus d’erreurs non provoquées que des coups gagnants. À 0-2 et 30-40, Osaka se ressaisit, remporta son jeu, prit le service de Williams et égalisa à 2 partout. Serena Williams ne devait plus se relever et perdit la première manche par 3-6.

Ayant gagné la première manche, Naomi Osaka commença alors à dérouler son tennis le plus puissant, mais aussi le plus précis. Williams était constamment débordée, spécialement sur son coup droit et perdit son service 3-4. Sur un dernier sursaut de volonté, elle reprit son service et égalisa à 4 partout. On pensa alors que le match était relancé et que Williams allait remporter la seconde manche pour nous faire vivre alors une rencontre palpitante, comme ces deux joueuses savent si bien le faire. Mais la Nippo-Haïtienne ne laissa aucune chance à l’Américaine. Naomi Osaka reprit tout de suite le service de Serena Williams sans lui laisser aucun point. Elle servit alors à 5-4 pour le gain du match, aligna deux « aces » et valida son ticket pour une deuxième finale aux Internationaux d’Australie. Son adversaire sera une autre Américaine, Jennifer Brady qui s’est débarrassée de Karolina Muchova dans l’autre demi-finale.

Si Osaka répète contre Brady le match qu’elle a joué contre Williams en demi-finale, nul doute qu’elle remportera alors son quatrième titre de Grand Chelem. Il lui faudra tout même se méfier de cette Américaine tenace et qui renvoie toutes les balles. Cependant, Naomi Osaka est une guerrière qui a amélioré son service et son coup droit en y ajoutant beaucoup plus de précision.

Hugues Saint-Fort
New York, février 2021




Articles connexes


Afficher plus [2695]