RTPacific Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

La finale (retour) Arcahaie FC – Violette AC reprogrammée

La finale (retour) Arcahaie FC – Violette AC reprogrammée



La Commission de recours de la Fédération haïtienne a rendu son verdict sur la finale de la série d’ouverture du championnat de première division entre le Violette AC et l’Arcahaie. Elle ordonne à la Cochafop de reprogrammer le match sur un terrain neutre, à huis clos. Les joueurs et entraineurs Alesy Olnick (Arcahaie) et Samuel Mardochée, Walter Joseph, Renato Lambert ont tous été sanctionnés.

La finale retour, entre l’Arcahaie FC et le Violette AC, disputée au parc Saint-Yves, le 10 janvier 2021, a été émaillée de violence qui a fait au moins un mort dans le périmètre du parc. La Cochafop a dès lors décidé d’accorder le titre aux Violette AC et d’autres sanctions pour les deux partis. Suite à l’appel interjeté par les dirigeants archelois, la Commission de recours a communiqué ses décisions au cours du weekend écoulé. Les joueurs du Violette AC qui se croyaient champions après 22 ans de disette doivent passer par le terrain avant de célébrer ce titre tant attendu.

En effet, la Commission qui a accepté l’appel de l’Arcahaie FC a analysé les faits à la lumière du règlement du Championnat haïtien de première division, du Code disciplinaire de la FIFA, a demandé à la Cochafop de reprogrammer le match sur un terrain neutre à huis clos. Elle a par ailleurs exigé la suspension du parc Saint-Yves pour le reste de la saison, au regard de l’article 13.2b du Code disciplinaire de la FIFA.

Une flopée de sanctions concerne aussi des joueurs et entraineurs jugés responsables de la situation violente produite au parc Saint-Yves ce 10 janvier. Dans ce cas, Alesy Olnick (Arcahaie) et Samuel Mardochée (VAC) sont sanctionnés pour 3 matchs. Trois articles du Code disciplinaire de la FIFA justifient cette sanction. Il s’agit de l’article 6.08, 11.08 et 12. Pour leurs comportements antisportifs sur le banc du VAC ; Walter Joseph, adjoint de Rony Attimy, ainsi que Renato Lambert sont suspendus pour 6 et 2 matchs.

Des sanctions financières sont prises à l’encontre de l’Arcahaie FC, équipe receveuse du match. Ainsi, en guise d’amende, il versera un montant de 100,000 gourdes au profit de la Fédération haïtienne de football. La Commission de recours a aussi recommandé à la FHF de soumettre un rapport au commissaire du gouvernement de Port-au-Prince sur les faits infractionnels survenus lors de la rencontre au besoin de l’enquête sur l’assassinat, des voies de fait, sur des spectateurs et journalistes présents au parc. Ce rapport prendra aussi en compte tous les actes de vandalisme produits avant, pendant et après la rencontre.

Il revient maintenant à la Cochafop de fixer la date de la finale afin de révéler définitivement l’identité du champion de la série d’ouverture de la saison 2020-2021 de la plus prestigieuse compétition du football haïtien. Dans le cas du Violette AC, ce sera le premier depuis 1999. De l’autre côté, l’Arcahaie FC pourra conserver son titre.

Kenson Désir




Articles connexes


Afficher plus [2698]