RTPacific Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Sous le signe du patriotisme et de la sportivité évidente

Sous le signe du patriotisme et de la sportivité évidente



Le sport est une valeur essentielle au sein de toute société. Compte tenu de son influence sur le globe, il est un produit à exploiter pour résoudre certains problèmes coriaces. Chez nous par exemple. D'autant que notre pays a aujourd'hui des complications à vendre en gros et en détail.

Soutenu par les piliers « éducation, engagement, solidarité et militantisme », le sport s'impose partout. Même au niveau diplomatique, le sport a déjà prouvé qu'il est en mesure de sécher certaines « sources antagoniques ». J'écris à l'encre forte cette phrase. Car c'est avec mon âme de sportif inconditionnel que, depuis quelque temps, je partage avec vous cette tribune militante, fruit d'une foi inébranlable sur le circuit de la solidarité.

Avant de s'engager dans une nouvelle entreprise, il importe de mesurer la portée du projet. Nos sonores revers sociaux des dernières années sont des angles à exploiter en vue de « construire pour changer ». Car il est périlleux de continuer à planter des jalons discordants sur un terrain à la fois glissant et rocailleux. Accordons plutôt la priorité à des éléments susceptibles de générer des résultats positifs au bénéfice de la collectivité. Construisons donc des canaux pouvant alimenter les différentes plaines haïtiennes, dans la diaspora et sur le sol de nos ancêtres.

Une pensée très spéciale à tous les compatriotes alignant culture sportive, sagesse, respect des valeurs, objectivité, détermination et positivisme. Car, dans cette nuageuse conjoncture, notre pays affiche à tous les échelons un urgent besoin de « compatriotes comme il faut » pour générer de solides et durables plateformes organisationnelles.

À la recherche de nouvelles performances sur la scène sportive, cultivons la solidarité, le respect mutuel, la dignité, le « patriotisme authentique », le savoir-vivre et le dépassement de soi. Nous devons cesser de penser que tout est perdu pour notre pays à cause de l'échec sonore de la classe politique. D'autant que depuis plusieurs décennies au niveau international notamment, c'est le sport qui s'affirme comme le plus efficace porte-drapeau de la nation.

Ouvrant ses portes à tous, le sport est l'un des tentacules du savoir-vivre. De ce fait, compatriotes de l'intérieur et de la diaspora, faisons un front commun en vue de générer une « communion sportive » devant faire renaitre l'espoir sur la terre des immortels Roland Roy, Sylvio Cator, André Theard, Antoine Coicou, Jean Vorbe, Jacques Deschamps, Joseph Obas, Maréchal Mitton, Djo Volcy, Eddy Pierre, Marcel Mathieu, Antoine Tassy, Stephen Moise Jr (Topa), Emmanuel Sanon, Maxime Antoine, Yves Philogène Labaze, Édouard Baker, Gérard Raoul Rouzier et d'autres valeureux guerriers sportifs qui, au maximum, ont utilisé leur science sportive et leur passion saine pour défendre honorablement Haïti.

Tous, ensemble, sur le bateau de la solidarité et de la fraternité pour ouvrir des voies nouvelles pour le sport national, des voies de bien-être et d'espoir pour les futures générations!

Tous ensemble, Haitens et Haïtiennes de partout, adoptons « une nouvelle vision ou une vision nouvelle » pour le pays et pour le sport. Mettons surtout l'accent sur le sport, notre « honorable ambassadeur ».

Raymond Jean-Louis




Articles connexes


Afficher plus [2695]