S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Match nul déroutant des Grenadiers !

Match nul déroutant des Grenadiers !








Pour la deuxième journée de la Ligue des nations de la Concacaf, la sélection haïtienne qui recevait le Curaçao, au stade Sylvio Cator le mardi 10 septembre 2019, a été tenue en échec. Réduits à dix contre onze pendant une bonne partie de la deuxième période, les Haïtiens ont fait match nul 1-1. Ce résultat a éloigné l’équipe haïtienne de la prochaine phase de la Ligue des nations, la Gold Cup 2021 et l’hexagonale finale des éliminatoires du mondial de la FIFA, Qatar 2022.

À l’occasion du match retour entre Haïti et Curaçao, les supporteurs ont fait le déplacement à moitié pour assister à la première prestation des coéquipiers de Duckens Nazon, au stade Sylvio Cator, depuis leur participation dans la Gold Cup de cette année.

Pour l’occasion, le sélectionneur haïtien Marc Collat a opéré quelques changements par rapport au onze qui a disputé le match aller. Il a débuté avec Johny Placide dans les buts. Ricardo Adé, Jems Geffrard, Alex Christian Junior et Stephane Lambèse ont composé la défense haïtienne. Au milieu du terrain, Steven Saba, Zachary Heriveaux et Hervé Bazile. La ligne d’attaque était composée de Cristiano François, Duckens Nazon et Frantzdy Pierrot.

Sous l’animation du public, Haïti a connu un bon début de match avec plusieurs actions dangereuses et une bonne circulation de balle dans le premier quart d’heure. Le premier but est arrivé à la 19e minute par l’intermédiaire de Frantzdy Pierrot qui a fait parler son sens du placement pour mettre le ballon au fond des filets suite à un centre d’Alex Christian Junior. L’égalisation de l’équipe visiteuse, diminuée par la perte de Jairzinho Pieter vingt-quatre heures plutôt, a refroidi le stade. Le but égalisateur a été marqué par Elson Hooi à la 41e minute. Notons la sortie de Stephane Lambèse sur blessure dans cette période, remplacé par Djimy Bend Alexis.

Entre la bonne gestion du ballon et du temps de l’équipe adverse et l’expulsion de Ricardo Adé dans le camp haïtien, la deuxième période a été plus qu’un moment de souffrance pour les joueurs de Marc Collat qu’une équipe orgueilleuse cherchant à tuer l’adversaire sur des attaques placées. Finalement, le match s’est soldé sur le score d’un but partout, un résultat qui a laissé un goût amer dans la bouche des supporteurs haïtiens.

Conséquence directe de ce mauvais résultat

Par ce résultat, l’équipe haïtienne a laissé 4 points aux Curaciens dans ce triangulaire. L’équipe de Pierrot et ses partenaires n’est que deuxième du groupe avec un point derrière le Curaçao 4 points. Il ne reste aux Grenadiers qu’une double confrontation contre le Costa-Rica qui a 12 points à défendre et 6 pour le Curaçao. Pour terminer en première position, Haïti doit battre le Costa-Rica dans les rencontres du 10 octobre et 17 novembre 2019 en espérant deux victoires du Costa-Rica face au Curaçao. Difficile. Dans le cas contraire, l’équipe haïtienne abandonnera la suite de la Ligue des nations et la Ligue A de la zone.

Les Grenadiers s’éloignent de la Gold Cup 2021

Dos au mur, la sélection haïtienne peut ne pas terminer dans les deux premières places du groupe. Si cette situation se produit, malheureusement, Haïti ratera du coup la prochaine édition de la Gold Cup. Ce sera un coup dur sachant que cette sélection vient de se terminer en troisième position dans l’édition précédente.

Depuis quelque temps, les compétitions internationales représentent une bonne vitrine pour les joueurs d’exposer leur talent et dénicher quelques contrats professionnels. En cas de non-sélection, plusieurs joueurs risquent de rester sans de vrai contrat pendant encore longtemps.

Quid du mondial 2022 ?

Selon la formule utilisée par la Concacaf, les six premiers pays de la zone joueront pour les trois places disponibles pour la Coupe du monde 2022. Le quatrième jouera contre le champion parmi toutes les autres équipes de la région. Pour l’instant Haïti qui est dixième du classement n’aura presqu’aucune chance d’intégrer ce cercle avant le mois de mars de l’année prochaine.

Donc, la mauvaise gestion du double affrontement contre le Curaçao peut avoir de graves conséquences sur la sélection haïtienne pendant encore longtemps, tout au moins jusqu’à la prochaine Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022.

Kenson Désir



Articles connexes


Afficher plus [2366]