S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Haïti risque de ne pas pouvoir accueillir le Championnat cyclisme élite 2019

Haïti risque de ne pas pouvoir accueillir le Championnat cyclisme élite 2019








La Fédération haïtienne de cyclisme qui doit accueillir les 26 et 27 octobre 2019 le dix-neuvième Championnat de cycliste d’élite des nations de la Caraïbe est en difficulté. Pour des raisons financières, la FHC n’est pas en mesure de confirmer la tenue de la compétition qui accueillera environ 200 cyclistes venant de 27 pays de la région.

Depuis plusieurs mois, les rencontres se multiplient autour de l’organisation du Championnat caribéen de cyclisme 2019 en Haïti, les 26 et 27 octobre de cette année. Ladite compétition envoie, selon la FHC, une image positive d’Haïti et permettra aux cyclistes haïtiens de briller dans une compétition internationale sans laisser le pays. En dépit de tous les avantages que pourrait apporter un tel évènement, le président de la FHC est toujours dans le flou quant au maintien de l’évènement. Parmi ses inquiétudes, Kenel Leveillé note surtout un manque de soutien des autorités et le moyen de couvrir le budget qui se tourne autour de 254,000 dollars américains.

Au niveau de la Fédération, nous avons tout fait pour convaincre les organisations telles que l’Union cycliste internationale (UCI), la Confédération panaméricaine de cyclisme, la Confédération caribéenne de cyclisme de ne pas retirer l’organisation à Haïti. Car, ce sera une opportunité en or pour le pays d’accueillir 27 pays et 200 cyclistes. En dépit de plusieurs réunions de travail avec ces autorités et celles d’Haïti, je ne suis pas en mesure de confirmer le déroulement de la compétition. J’ai beaucoup parlé dans les médias et j’ai entrepris vainement des démarches », regrette Kenel Leveillé.

Le budget, la préoccupation du numéro 1 de FHC

« Nous avons un budget estimé à 254, 000 dollars américains. Jusqu’à ce 13 aout, je ne vois pas encore par quel moyen qu’on va trouver cette somme. Certains m’encouragent d’organiser un téléthon, mais là encore c’est extrêmement difficile de sensibiliser les gens d’apporter leur contribution. En plus, il faut dire que depuis le mois février à nos jours, nous avons déjà dépensé 124,000 dollars américains entre les différents voyages, la préparation des 12 cyclistes de la sélection, six filles et six garçons, et l’achat de leurs vélos qui se vendent à 7500 dollars américains l’unité », détaille Kenel.

Après plusieurs semaines de démarches, les cyclistes haïtiens vont quitter le pays en direction de la France pour peaufiner leur préparation. Kenel Leveillé qui se plaint du poids financier de toute l’opération annonce que d’ici 5 jours, si les choses ne s’améliorent pas, il annoncera une mauvaise nouvelle : « J’ai l’impression que le pays n’a pas besoin de ce championnat. On dirait que la FHC n’est pas celle d’Haïti. Les membres de la FHC sont pratiquement esseulés. Si je ne vois pas une lueur d’espoir, j’organiserai une conférence pour définitivement refuser l’organisation du championnat. Parce qu’il est urgent que l’État nous aide à héberger les délégations étrangères, ce qui représente la plus lourde tâche de la FHC. Dans le cas contraire, nous serons obligés de décliner l’organisation de cette grande manifestation sportive », se lamente Kenel Leveillé.

Si le championnat est maintenu, les athlètes des différentes délégations seront en Haïti le 25 octobre de cette année. Ils participeront le 26 octobre à la course contre la montre sur la Nationale numéro 1 dans un parcours qui reste encore à définir par les responsables de la Confédération caribéenne de cyclisme. Le 27 octobre, ils auront à parcourir 120 KM, de la Nationale #1 au niveau de Decameron passant par la route de l’aéroport jusqu’au Champs-de-Mars (plusieurs rues).

Kenson Désir



Articles connexes


Afficher plus [2366]