S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
KOICA : vers la construction d’un village de 100 maisons modernes à Lahaie

KOICA : vers la construction d’un village de 100 maisons modernes à Lahaie








C’est le 9 septembre, à l’occasion de la célébration des 30 ans de Lahaie, que le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) a procédé à la présentation officielle du projet de construction d’un village de 100 maisons modernes, aux habitants de cette localité, située à environ 20 minutes de la commune de Dame-Marie. Un projet baptisé : « Solutions durables pour les personnes déplacées internes dans la localité de Lahaie », qui est financé par KOICA (Korea International Cooperation Agency).

Le plan des 100 maisons modernes pour construire un village à Lahaie a été exposé durant la célébration des 30 ans de cette localité, riche en histoire. Chaque maison comprend deux chambres à coucher ; un séjour ; une toilette intérieure ; une cuisine extérieure ; une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite ; une galerie ; un impluvium extérieur pour la récupération et le stockage d’eau.

« Ce plan que nous regardons aujourd’hui est un signe de respect envers notre communauté. Le PNUD a fait en sorte que nous participions dans la conception de ce projet à travers les rencontres communautaires et nous l’en remercions (…) ; merci à KOICA d’avoir financé la construction du village. Il rehaussera l’image de notre localité et nous permettra de recouvrer notre dignité » a témoigné d’un air ému, l’une des bénéficiaires.

Interrogé sur la participation du PNUD à l’événement, le Chef du projet Lahaie, Mackenzy Hector, croit qu’il s’agit d’un exercice crucial, car il vise, entre autres, à attirer l’attention de la population de Lahaie, sur l’importance des pratiques efficaces de planification et de gestion urbaines, afin de répondre aux défis posés par l’urbanisation et favoriser le progrès social et économique des habitants (bénéficiaires), comme stipulé dans le 11e objectif des ODD.

« Les conditions pitoyables dans lesquelles vivent actuellement les bénéficiaires de ce projet le long de la plage nous interpellent, et nous obligent à mettre les bouchées doubles, dans le but de contribuer aux côtés des autorités locales, à l’amélioration des conditions d’existence de la population concernée », a expliqué, M. Hector.

Plusieurs activités seront mises en œuvre dans le cadre du projet, dont la construction de paillotes pour la restauration, la vente et le stockage de produits de pêche dans la communauté de Lahaie et l’octroi de matériels aux organisations productives, ainsi que des microentreprises, pour relancer les activités économiques et maximiser les résultats fournis par l’assistance technique, pour ne citer que ceux-là.

Organisée annuellement, la célébration de la fête de Lahaie, est considérée par plus d’un, comme l’une des fêtes les plus populaires du département de la Grand-Anse, à cause des milliers de participants qu’elle attire. Elle a été célébrée cette année sous le thème : « An nou kenbe Laye pwòp toutan » (gardons Lahaie constamment propre).

Après le passage du cyclone Mathieu en octobre 2016, sur plusieurs départements d’Haïti, parmi eux la Grand-Anse, le pays a subi des pertes évaluées à plus de 2 milliards de dollars. Dans la liste des secteurs les plus touchés, nous retrouvons les infrastructures/bâtiments, avec plus de 856.28 millions de dollars de perte.

Moise Saint-Eloi



Articles connexes


Afficher plus [3429]