S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Apport de la gastronomie à l’essor de l’industrie touristique d’Haïti

Apport de la gastronomie à l’essor de l’industrie touristique d’Haïti








Mario Giovanni Théodore, chef et formateur en Arts culinaires, Phanise Rosembert, cheffe de cuisine et initiatrice de l’événement culinaire "Vin Goute" et Stephan Berrouet Durand chef et responsable principal du festival culinaire Goût et Saveurs lakay ont abordé la thématique relative à l’apport de la gastronomie à l’essor de l’industrie touristique d’Haïti. Ils étaient invités à l’émission radiophonique hebdomadaire TOP HAÏTI diffusée tous les samedis matins entre 8h et 10h du matin sur les ondes du 104.7 FM et sur tunein Radio D’S en son édition du samedi 7 septembre 2019.

Ce débat liant gastronomie haïtienne et tourisme s’est vu comme une déclinaison du thème de la journée mondiale du tourisme le 27 septembre prochain comme-ci libellé: Tourisme et Emploi : un meilleur avenir pour tous.

« Pour attirer plus de touristes vers Haïti, des plats locaux doivent être introduits dans le menu des restaurants et des hôtels », a proposé chef Mario Giovanni Theodore comme apport numéro un de la gastronomie au tourisme pour le pays.

Chef Giovanni Theodore de l’École hôtelière d’Haïti (EHH) dit se situer à l’opposé des restaurants et hôtels qui proposent des plats étrangers dans leurs menus aux visiteurs pour lesquels ces derniers ne sont mêmes pas attirés.

Légumes, acras, pâtés kòde, riz blanc au Lalo, autant de plats nationaux qui constitueraient, de l’avis de Mario Giovanni Theodore, une carte sur Haïti dans les restaurants et les hôtels du pays.

Pour sa part, Stephan Berrouet Durand, encourage l’organisation d’événements culinaires capables d’avoir des répercussions positives autant sur la gastronomie elle-même que sur la vie économique du pays en général.

Le Chef qui intervenait à TOP HAÏTI le samedi 7 septembre a pris en exemple son festival Goût et Saveurs Lakay partant, cette année, pour une neuvième édition considérée comme un vrai échange sur la gastronomie haïtienne.

Grâce au festival Goût et Saveurs Lakay, explique chef Durand, la gastronomie haïtienne rayonne sur le monde entier. « Des événements culinaires (Goût et Saveurs Lakay, Burger Week) sur l’année ont la vertu de faire bouger la gastronomie haïtienne et son industrie touristique a fortiori », avance le chef Stephan Berrouet Durand.

L’auteure de l’initiative culinaire Vin Goute, dont la quatrième édition aura lieu le 5 octobre prochain, Phanise Rosembert, prêche pour la révision du coût du tourisme interne. Selon madame Rosembert, en plus de la gastronomie haïtienne qui est attrayante, les destinations locales doivent être aussi ouvertes aux petites bourses.

Un nombre important de métiers constituent les emplois disponibles en cuisine et tous durables, selon les chefs reçus à TOP HAÏTI le 7 septembre dernier. Aux apprentis cuisiniers professionnels, ils souhaitent de la passion.

Godson Lubrun



Articles connexes


Afficher plus [3429]