S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
La pénurie de carburant refait surface sur le marché local

La pénurie de carburant refait surface sur le marché local








À deux semaines de la rentrée des classes, la pénurie de carburant refait pour une énième fois surface sur le marché local, mettant les conducteurs dans un tourment pour parvenir à s’en approvisionner. À travers un tour effectué ce jeudi 22 aout 2019 à certaines stations-service de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince, le constat s’avère fort triste. On a remarqué des files de voitures en quête de carburant, alors que les stations-service peinent à rassurer les automobilistes qui défilent à tour de rôle pour tenter de remplir leur tank.

Le pays est à nouveau frappé par une pénurie d’essence. Pour certains Haïtiens, l’année 2019 est considérée comme une année noire pour Haïti. Pendant que les conditions socio-économiques se détériorent, on vient d’enregistrer une fois de plus, une nouvelle rareté de carburant sur le marché national, après ceux-là qui ont déjà eu lieu au cours des mois de janvier et d’avril derniers.

Depuis le mercredi 21 août, le produit pétrolier se fait encore rare dans des pompes trouvant sur le Boulevard Toussaint Louverture, l’autoroute de Delmas, de Petion-Ville et de Nazon. On a constaté que des files de voitures en quête de carburant et les stations services peinent à rassurer les automobilistes qui défilent à tour de rôle pour tenter de remplir leur tank. Quant aux pompistes, ils ne donnent aucune raison qui explique cette pénurie, il n’y a que des informations qui laissent croire que des compagnies pétrolières sont en rupture de stock. Dans l’espoir de s’approvisionner, certains chauffeurs ont décidé de garer leurs véhicules près des stations essences pour être les premiers servis en cas des nouveaux ravitaillements.

Trouver du carburant à Pétion-Ville n’est pas une partie de plaisir. Un conducteur a avoué qu’il a parcouru sans succès, plusieurs rues de cette commune à la recherche d’essence. Sous un ton bourré d’amertume, cette victime déclare ceci : « l’Etat n’a pas pris les dispositions pour éviter ces désagréments incessants à sa population ».

« Cette pénurie de carburant dans le pays qui persiste encore inquiète-t-elle vraiment les dirigeants du pays ? », se demande la population. Ils sont nombreux à se demander si le sort de la population inquiète vraiment ces dirigeants. Tenant compte du fait que les conditions socioéconomiques de la population se dégradent davantage ajouté à cela, ce problème de rareté qui persiste encore et aggrave les conditions de vie des plus défavorisés. Par ailleurs, ces gens pensent que c’est anormal et dénoncent l’irresponsabilité des autorités centrales.

À deux semaines de la rentrée de classe, les ménages pensent que si aucune mesure n’est prise, cela va provoquer de grandes conséquences sur leur existence qui se trouve déjà dans une impasse assez difficile. Une situation qui les pousse à monter au créneau pour demander les dirigeants du pays de pencher sur cette situation afin de soulager le calvaire du peuple haïtien. Pour finir, ils pensent que l’Etat aurait dû faire venir des produits pétroliers en forte quantité pour palier à ce problème.

Peterson Jean Gilles



Articles connexes


Afficher plus [2405]