S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Haïti startup talent : comment renforcer les initiatives des jeunes entrepreneurs ?

Haïti startup talent : comment renforcer les initiatives des jeunes entrepreneurs ?



Haïti startup talent est un programme d’incubation qui vise à renforcer la capacité des entrepreneurs. Ce programme s’étend sur une durée de six mois. Il permet aux entrepreneurs d’acquérir suffisamment de connaissances afin de matérialiser leurs projets. Sur sa 2e édition, Haïti startup talent favorise les modèles d’affaires innovants pour mieux les aider à intégrer le marché entrepreneurial.


Haïti startup talent est un programme qui assure la progression des petites et moyennes entreprises (PME). Ce projet montre la voie aux jeunes entrepreneurs afin qu’ils soient prêts pour les investissements. « Les entrepreneurs suivent un cours d’entrepreneuriat durant six mois. On les montre comment présenter leurs idées et convaincre les investisseurs », a déclaré Philippe Saint-Cyr, initiateur du projet.

Le projet a pris son envol en juin 2018. En tant que directeur de projet de Yunus, Philippe Saint-Cyr a remarqué que les entreprises n’étaient pas assez prêtes pour se lancer sur le marché. De là, il a commencé avec Haïti startup talent. Il a organisé son premier accélérateur pendant trois mois, le nombre de jours était insuffisant pour former les jeunes entrepreneurs. Ensuite, il s’est lancé comme incubateur. En octobre 2018, une première cohorte composée de dix groupes a été sélectionnée. 84 entreprises ont postulé, les différents projets ont reçu la note d’un jury, après l’interview 20 entreprises ont été choisies, chaque entreprise se compose de quatre personnes au maximum. Haïti startup talent compte recevoir dix entreprises tous les six mois.

Philippe Saint-Cyr n’est pas seul sur ce projet. Les différents organismes qui collaborent pour la réalisation de Haïti Startup sont repartis comme tels. En l’occurrence, la Banque interaméricaine de développement (BID) comme bailleur de fonds, la mairie de San Sebastian, une ville en Espagne et CASELI. En outre, ce programme d’incubation souhaite avoir le soutien du secteur privé. Ils veulent être en mesure de financer les entrepreneurs. Ainsi, instituer une banque d’investissement en Haïti autre que les banques de crédit.

Les différents cours que suivent les entrepreneurs sont des modèles de business américain. Toutefois, ces cours sont adaptés à la réalité haïtienne. « Les entrepreneurs ont pu modéliser leurs projets et développer leurs modèles d’affaires », a témoigné Jhonson Vilson, consultant et formateur sur le projet. Cela dit, après ces six mois de cours intensifs, les entrepreneurs peuvent présenter leurs projets devant un public. Ils perçoivent le monde des affaires d’un autre regard.

En outre, l’impact social est au centre du projet Haïti Startup Talent. En effet, ce programme s’inscrit dans un cadre de transformation et de changement sociaux, politiques, économiques. Cependant, ce changement ne peut être possible sans l’implication des jeunes dans tous les secteurs.

« Créer un écosystème où les jeunes entrepreneurs peuvent participer au développement du pays. Il n’y a que dans la création d’entreprises qu’on peut créer de la richesse », a souligné le directeur du projet.

Pharah-Djine Colin




Articles connexes


Afficher plus [2847]