S'identifier Contact Avis
 
30.4° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Un taux d’inflation de 18.6 % est anormal, selon Etzer Émile

Un taux d’inflation de 18.6 % est anormal, selon Etzer Émile








L’inflation a atteint 18,6 % au cours du mois de juin. Cette hausse de l’inflation interpelle plus d’un. De ce fait, d’après l’économiste Etzer Émile, un taux d’inflation de 18.6 % est anormal.

L’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI), dans son dernier rapport baptisé le coin de l’IPC, a fait un état des lieux de la situation du panier de la ménagère. Selon ce bulletin, les prix des produits ne cessent d’augmenter dans le pays. Ce qui prouve que la population haïtienne perd de jour en jour son pouvoir d’achat. Une situation qui préoccupe plus d’un.

Lors de sa participation, le lundi 22 juillet, à l’émission Mise au point sur la radio et télévision nationale d’Haïti (RTNH), l’économiste Etzer Émile a fait le point concernant la dernière note de l’IHSI sur l’inflation. Pour lui, un taux d’inflation de18.6 % est inconcevable. Par contre, il reconnaît que la hausse de l’inflation ne pose pas problème en soi. « Le problème, c’est quand on vit dans un pays où la majorité de la population ne travaille pas », a argumenté l’économiste tout en soulignant que les personnes qui n’ont pas un revenu sont pénalisées.

Par ailleurs, M. Émile a précisé que le déficit budgétaire, la hausse de l’inflation et la montée du taux de change ne sont pas les vrais problèmes de l’économie haïtienne. Selon lui, le vrai problème de l’économie haïtienne est le manque de production. « Notre niveau de production de richesse est très faible. Ce qui explique que le pays n’a pas de croissance économique », a scandé Etzer Émile, déclarant que sans la création de richesses, la stabilité des prix ne sert à rien.

De plus, au cours de l’entrevue, l’économiste a aussi mis l’accent sur certaines causes provoquant la hausse de l’inflation dans le pays. Selon lui, l’instabilité politique et la mauvaise performance économique et le taux de change sont à la base de l’accélération de l’inflation.

Aux dires de M. Émile, les acteurs économiques sont aussi responsables de cette situation. Car, dit-il, le marché haïtien est contrôlé par un petit groupe de personnes. « Si on veut réellement trouver la stabilité macro-économique, il faut qu’il y ait un combat devant aboutir à une ouverture dans tous les secteurs économiques. Ce combat doit passer par des lois », a suggéré Etzer Émile tout demandant à l’État de prendre sa responsabilité. « Le non-respect de la concurrence dans l’économie haïtienne n’est pas normal en ce moment. C’est la raison pour laquelle les mesures de la Banque de la République d’Haïti (BRH) et le ministère de l’Économie et des Finances (MEF) n’ont pas atteint les résultats escomptés », a-t-il souligné.

En outre, il a affirmé que la hausse du taux de change est la cause principale de l’augmentation du taux d’inflation. Selon lui, la montée du taux de change est transversale. « De juillet 2018 à juillet 2019, le taux de change augmente de 40 % sur le marché local », a fait remarquer M. Émile.

L’absence du budget prouve le dysfonctionnement de l’État

On est à la dernière période de l’exercice fiscal 2018-2019, le pays fonctionne encore avec un budget rectifié 2017-2018. Et on court le risque de débuter l’année fiscale 2020 avec ce budget. Pour l’économiste Etzer Émile, le non-respect du cycle budgétaire prouve que l’État est dysfonctionnel. « L’absence d’un budget rend les activités économiques moins performantes », a-t-il déploré.

Cluford Dubois



Articles connexes


Afficher plus [2369]