S'identifier Contact Avis
 
31.25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Les parlementaires haïtiens et leur responsabilité dans la situation économique actuelle

Les parlementaires haïtiens et leur responsabilité dans la situation économique actuelle








La situation économique du pays ne cesse d’empirer. De ce fait, certains économistes, résidents dans le pays, qualifient cette situation de « catastrophe ». Selon plus d’un, les parlementaires ont aussi une lourde responsabilité dans cette crise.

Les activités économiques fonctionnent au ralenti. Ce constat est patent. L’absence d’un budget pour l’exercice en cours, la hausse du taux de change en dépit des actions de la Banque de la République d’Haïti (BRH), l’accélération du taux d’inflation, le déficit de la balance commerciale sont, entre autres, les différents problèmes auxquels est confrontée l’économie du pays. Une situation qui pousse certaines personnes à se questionner sur la responsabilité du Parlement haïtien.

En effet, lors d’un point de presse donné, le 30 mai 2019, le gouverneur de la Banque centrale, Jean Baden Dubois, a présenté l’absence d’un gouvernement légitime comme l’une des principales causes de la mauvaise note de l’économie haïtienne. En ce sens, explique-t-il, certains bailleurs refusent de donner des appuis budgétaires en l’absence d’un gouvernement ratifié par le Parlement haïtien. Pour sa part, l’ambassadeur de l’Union européenne en Haïti, Vincent Dégert, exige un cadre macro-économique transparent pour apporter des appuis budgétaires à Haïti.

À part des appuis budgétaires, le pays ne peut bénéficier d’aucune aide financière avec ce gouvernement démissionnaire. Le Fonds monétaire international (FMI) a même gelé l’accord de prêt de 229 millions de dollars américains signé entre FMI et Haïti en mars dernier. Pour la réactivation de cet accord, le FMI exige un gouvernement légitime et un budget pour cet exercice. Ce prêt pourrait permettre de trouver des devises pour résoudre le problème de la rareté du dollar US dans le pays.

Par ailleurs, selon l’avis de plus d’un, pour entamer une réforme économique en profondeur, il faut qu’il y ait un nouveau gouvernement. Ce qui explique que les parlementaires haïtiens sont face à leur responsabilité. Il faut mentionner que cela fait plus de trois mois depuis que le président de la République, Jovenel Moïse, a fait choix de Jean Michel Lapin comme Premier ministre. M. Lapin a déjà essuyé deux échecs au Sénat de la République.

Il importe de souligner que le sénateur de l’Ouest Antonio Chéramy a déclaré récemment que le Parlement haïtien ne recevra plus de gouvernement proposé par le président Jovenel Moïse pour ratification.

Les parlementaires sont-ils responsables de la situation économique actuelle ?

Dans une interview accordée au journal Le National récemment, l’ancien gouverneur de la Banque centrale, Fritz Alphonse Jean, s’est montré très critique contre les parlementaires haïtiens. Pour lui, ces derniers sont aussi responsables de la détérioration de l’économie.

En outre, selon lui, les parlementaires sont à la base des mauvaises décisions économiques du gouvernement. « Ils ont souvent exigé le décaissement des fonds en leur faveur », avait déclaré l’économiste tout en faisant remarquer que c’est un désordre pour l’économie.

Concernant le projet phare de Jovenel Moïse de doter le pays d’électricité 24/24, les proches du pouvoir en place accusent le Parlement haïtien. Selon eux, c’est à cause de la non-ratification de l’accord de prêt de 150 millions de dollars entre le gouvernement haïtien et taiwanais que le projet d’électricité 24/24 n’a pu voir le jour.

Cluford Dubois



Articles connexes


Afficher plus [2369]