S'identifier Contact Avis
 
31.22° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
L’interconnexion des institutions publiques : le gouvernement haïtien sur la bonne voie

L’interconnexion des institutions publiques : le gouvernement haïtien sur la bonne voie








Le directeur du système d’informatique au sein du MEF, Donald Marcelin, lors de sa participation à la 9e édition du Sommet international sur la finance, a annoncé tout un ensemble de projets du gouvernement haïtien visant à aboutir à une gestion saine. En effet, dans le cadre du projet baptisé Integrated Financial Management System (IFMS), quatre institutions de l’administration publique seront connectées dans l’idée de permettre d’échanger des données financières en temps réel.

Lors de la cérémonie de clôture du projet IFMS, le vendredi 5 juillet 2019, à l’hôtel Kinam, on a présenté les quatre entités faisant partie de l’administration publique bénéficiaire de ce projet, financé à un montant estimé de 10.4 millions de dollars américains par l’Agence américaine de développement (USAID). Il s’agit de l’Administration générale de la douane (AGD), la Direction générale des impôts (DGI), le ministère de l’Économie et des Finances (MEF) et l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC).

Via ce système, ces quatre institutions publiques vont pouvoir partager des données financières entre elles, a-t-on appris. Cette interconnexion, expliquent-ils, permettra de lutter contre la corruption et faciliter un échange des données financières en temps réel entre ces quatre institutions bénéficiaires. De plus, la plateforme d’échanges unifiée (UXP) visera à éliminer l’évasion fiscale, à combattre la contrebande et à mobiliser des ressources internes devant contribuer dans le développement du pays.

Lors de l’exécution de ce projet, on a procédé à la rénovation du Centre d’opérations national au MEF et au renforcement de l’infrastructure informatique du MEF, à l’installation et à la mise en œuvre de la plateforme UXP d’échanges de données, la mise en œuvre du Système interministériel de gestion des ressources humaines (SIGRH), à l’acquisition d’outils d’intelligence d’affaires, au renforcement du parc informatique de la DGI et d’équipements des municipalités pour l’utilisation de CIVITAX, au transfert de connaissances. Ce sont les réalisations majeures dans le cadre de ce projet de l’IFMS.

Prenant part à cette activité, le directeur général de la DGI, Miradin Morlan, dans son intervention, a présenté l’importance de ce projet. « Grâce à l’IFMS, on a pu informatiser 25 de nos bureaux et assurer ainsi leurs connexions en réseau. Dans l’amélioration de nos relations avec les communes dont nous aurons la perception des recettes fiscales », a-t-il déclaré. En outre, M. Morlan invite les instances internationales à supporter ce projet qui, selon lui, vise à moderniser l’administration publique.

De son côté, le directeur de l’USAID en Haïti, Gary Juste, a souligné l’importance d’une gestion saine, efficiente et transparente des ressources domestiques pour le gouvernement américain. En ce sens, avance-t-il, c’est la meilleure option pouvant permettre à l’amélioration des conditions de vie de la population haïtienne.

Selon le coordonnateur de ce projet, Wesley St -Pierre, ce système a permis la création d’une cellule entre la DGI et la Douane. Plus loin, aux dires de M. Pierre, il a favorisé la mise en place de plus de 1225 équipements informatiques, 224 unités d’équipements, 18 manuels de procédures rédigés, 195 jours de formation pour 271 participants, 25 sites interconnectés, 13 institutions pilotes.

Il importe de souligner que ce projet est lancé en 2014. À travers ce projet, le gouvernement haïtien a effectué l’acquisition et l’installation de matériel informatique ainsi que des séances de formation pour ses cadres et son personnel. Ce projet a été conçu dans l’objectif d’améliorer la gestion des finances publiques et proposer aux citoyens haïtiens un système fiable, transparent et efficient.

Cluford Dubois



Articles connexes


Afficher plus [2369]